Arnaques aux crédits, livrets épargne, services de paiements, assurances... L’ACPR ajoute 331 nouvelles plateformes à sa liste noire

Le nombre des arnaques a explosé sur Internet depuis 2020. Chaque semaine, ce sont plus d’une dizaine de nouveaux sites d’escroqueries qui font la une des médias publicitaires, parfois via des médias renommés. Difficile pour les épargnants de s’y retrouver, tant ces escroqueries ressemblent à de réelles offres de placements ou de crédits.

Publié le

Tous les médias majeurs diffusent des publicités pour ces escroqueries

C’est un drame. Même les médias les plus populaires ne peuvent/veulent mettre un terme à ces publicités pour ces arnaques aux placements épargne, à l’investissement sur les cryptosactifs (bitcoin...), ou autres crédits ou assurances. Si les réseaux sociaux sont évidemment les plus ciblés, les sites de la presse nationale, tout comme les sites spécialisés dans le domaine des finances ne cessent de diffuser de telles publicités. Les réseaux de distribution de ces annonces en ligne ne permettent pas de vérifier qu’elles ne sont pas des arnaques. Il faut que chaque éditeur vérifie les annonces une à une, alors qu’un système de vérification des annonces centralisé serait évidemment bien plus pertinent.

Arnaques aux placements épargne : 10 conseils pour les éviter !

Arnaques sur les placements (c) FranceTransactions.com/stock.adobe.com

L’ACPR renouvelle sa mise en garde concernant les arnaques

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) met à jour régulièrement sa liste noire des sites ou entités proposant, en France, des crédits, des livrets d’épargne, des services de paiement ou des contrats d’assurance sans y être autorisés. Ainsi, 331 nouveaux sites internet ou entités, identifiés par l’Autorité, ont été ajoutés à cette liste
au cours du deuxième trimestre 2021.

Liste noire : jamais à jour, les escrocs ont toujours un coup d’avance !

Attention, la liste noire « crédits, livrets d’épargne, services de paiement et assurances » ne peut être exhaustive dans la mesure où de nouveaux sites non autorisés apparaissent régulièrement, sur Internet. Si le nom d’un site ou d’une entité n’y figure pas, cela ne signifie pas pour autant qu’il est autorisé à proposer des produits bancaires ou des assurances en France.

Comment se protéger des offres frauduleuses ?

Trop beau pour être vrai ! Un livret proposant un rendement de 4% sur une année ? Un livret épargne dynamique proposant un rendement élevé ? Toutes ces offre sont des arnaques ! Cela n’est pas possible !

Vérifiez systématiquement que votre interlocuteur est autorisé à proposer des produits bancaires ou des assurances en consultant le registre des agents financiers - REGAFI, le registre des organismes d’assurance - REFASSU et le site de l’ORIAS, organisme chargé de tenir le registre
des intermédiaires en assurance, en banque ou en financement participatif. Soyez vigilant face au risque d’usurpation d’identité d’un professionnel autorisé. En tout état de cause, si la société ou la personne qui vous sollicite n’est mentionnée sur aucun de ces registres, ne
répondez pas à sa proposition.

Que faire en cas de fraude ?

Si vous avez été victime d’une fraude, déposez une plainte dans les meilleurs délais. L’ACPR vous recommande également de contacter INFO ESCROQUERIES en appelant le 0 805 805 817 (service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h à 18h30) et d’effectuer un signalement sur
https://www.internet-signalement.gouv.fr/, même si vous n’avez pas subi de préjudice. Un signalement peut être utile pour empêcher d’autres tentatives d’escroquerie.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Arnaques aux crédits, livrets Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Arnaques aux crédits, livrets épargne, services... : à lire également

📰 ACTUALITES

Résultats BRED 2023

NOUVEAUTÉ ! La BRED Banque Populaire enregistre un produit net bancaire (PNB) à 1 336 millions d’euros en 2023, en baisse de 14 % par rapport à 2022.

Arnaques aux crédits, livrets épargne, services... : Mots-clés