Bourse / OPA : 14 valeurs opéables à suivre, potentiellement cible d’une OPA

La crise économique accentue les OPA. Les boursicoteurs ont tout intérêt à scruter avec attention les actions opéables, des écarts de cours importants en quelques heures seulement. Âmes sensibles s’abstenir.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 420€ cumulés au 25 février 2024 (3 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

La crise n’empêche pas les OPA, bien au contraire...

Le 21 octobre dernier, le groupe de paiement électronique Worldline a annoncé rouvrir son offre public d’achat (OPA) sur Ingenico, qui lui a déjà permis d’acquérir une part majoritaire de son concurrent. Il n’en fallait pas plus pour ressortir les listes des actions opéables. Les boursicoteurs restent à l’affût.

Bourse : dénicher les valeurs opéables pour réaliser des profits rapides

C’est un peu le marronnier journalistique des médias boursiers. Publier régulièrement des listes d’actions opéables afin d’attirer le boursicoteur, avide de gains rapides. Les listes de valeurs opéables publiées sont longues, car il faut bien tomber une fois de temps en temps sur des OPA. Si vous ne publiez que 3 valeurs opéables, vous n’aurez aucune chance d’avoir bon. C’est comme les conseils boursiers. Ils sont toujours bons, il suffit parfois juste d’attendre quelques années pour avoir raison. Là encore, les médias financiers publient des conseils sur une vingtaine de valeurs, comme cela, sur le lot, avec une probabilité de 50%, ce serait vraiment avoir de la malchance que d’avoir tout faux.

Au guide indépendant de l’épargne, aucun spécialiste des OPA à venir, aucune lecture dans le marc de café. Donc voici une liste, seulement partielle, de valeurs opéables que le site journaldesopa.com, bien plus connaisseur que nous, publie dans son intégralité sur son site.

Grandes capitalisations françaises

  • Accor (AC)
  • Cap Gemini (CAP)
  • Danone (BN)
  • Eiffage (FGR)
  • Fnac Darty (FNAC)
  • Korian (KORI)
  • Saint-Gobain (SGO)
  • Schneider Electric (SU)
  • Société Générale (GLE)
  • Vallourec (VK)
  • Vinci (DG)
  • Vivendi (VIV)

Moyennes capitalisations françaises

  • Arkema (AKE)
  • Coface (COFA)
  • Faurecia (EO)
  • Imerys (NK)
  • LDC (LOUP)
  • Nexans (NEX)
  • NRJ Group (NRG)
  • Séchilienne-Sidec (SECH)
  • Ubisoft (UBI)
  • Valeo (FR)

Petites capitalisations françaises

  • 1000Mercis (ALMIL)
  • Ateme (ATEME)
  • Chargeurs (CRI)
  • Esker (ESK)
  • Groupe Partouche (PARP)
  • Inside Secure (INSD)
  • Medicrea (ALMED)
  • MGI Digital (ALMDG)
  • Prismaflex (PRS)
  • Soitec (SOI)
  • Synergie (SDG)
  • Sword Group (SWP)
  • Weborama (ALWEB)

(source : https://www.journaldesopa.com/les-cibles-eventuelles)

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Bourse / OPA : 14 valeurs Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Bourse / OPA : 14 valeurs opéables à suivre,... : à lire également

Bourse / OPA : 14 valeurs opéables à suivre,... : Mots-clés