Carburants : +40 centimes dès le 16 novembre

La ristourne cumulée de l’Etat et de TotalEnergies est prolongée jusqu’au 15 novembre 2022.

Publié le

Placer sans risque : le fonds EURO+, le meilleur du marché

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans le moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible en exclusivité via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Aucune contrainte d’investissement sur des unités de compte ne pourra donc exister. Sans frais sur les versements, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant le meilleur plan épargne sans risque sur 2024.

La remise de 50 centimes/litre se termine ce mardi 15 novembre

Le 16 novembre, le prix du carburant sera donc 40 centimes plus cher par litre de carburant qu’actuellement. Non seulement TOTALENERGIES met fin à sa ristourne exceptionnelle de 20 centimes par litre, mais l’aide de l’Etat de 30 centimes par litre tombe également à seulement 10 centimes par litre. La ristourne de 30 centimes payée par l’Etat (et donc le contribuable) n’était prolongée que jusqu’au 15 novembre.

Un coût supplémentaire de 440 millions d’euros

La prolongation de la remise sur les carburants s’annonce très coûteuse pour les finances publiques, alors qu’une enveloppe de 7,6 milliards avait déjà été prévue pour ce dispositif avant cette nouvelle extension. La décision souligne les deux lignes qui divergent au sein de l’exécutif sur la consolidation du déficit. La première remise de 18 centimes sur le litre concédée d’avril à août dernier avait déjà coûté environ 3 milliards d’euros. A cela s’était ajouté le nouveau dispositif voté en juillet dernier - avec une ristourne de 30 centimes ramenée à 10 centimes en fin d’année - pour lequel une enveloppe de 4,6 milliards avait été prévue initialement. Soit au total une facture de 7,6 milliards au total, qui pourrait donc être portée à plus de 8 milliards avec la prolongation de deux semaines annoncée dimanche, si l’enveloppe votée cet été se révélait insuffisante pour faire face à ce surcoût. D’autant que les achats de carburant ont été anormalement élevés ces derniers jours, les automobilistes voulant éviter de se retrouver à sec.

Pas de risque de pénurie

Les professionnels du carburant, comme les livreurs d’essence ou de gazole, sont également très sollicités par leur clientèle qui veut aussi être servi en priorité. "Il faut profiter au maximum de la remise et effectivement, les livraisons s’enchaînent cette semaine, beaucoup plus que la semaine dernière", indique Roland Macera, prestataire de livraisons. Pour éviter de trop consommer, certaines entreprises de transporteurs organisent des formations en éco-conduite, même s’ils confient subir la situation.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Carburants : +40 centimes dès Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Carburants : +40 centimes dès le 16 novembre : à lire également

📰 ACTUALITES

Résultats BRED 2023

NOUVEAUTÉ ! La BRED Banque Populaire enregistre un produit net bancaire (PNB) à 1 336 millions d’euros en 2023, en baisse de 14 % par rapport à 2022.

Carburants : +40 centimes dès le 16 novembre : Mots-clés