Coup de pompe de l’assurance-vie

Coup de pompe de l'assurance-vie
© stock.adobe.com
En juillet, l’assurance-vie subit une décollecte de 1 milliard d’euros.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 420€ cumulés au 22 février 2024 (3 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Assurance-vie : en juillet, davantage de retraits que de versements...

En juillet, les épargnants ont commencé à se méfier de l’évolution des marchés financiers. Ces derniers restent plantés sur des niveaux hauts, sans choisir de réelle tendance. À ce petit jeu, afin le scénario de 2022, les épargnants préfèrent alléger leurs versement sur les unités de compte. Ainsi, en juillet, les cotisations en assurance vie s’établissent à 12,1 milliards d’euros, en légère hausse de +1 % par rapport à juillet 2022. La part des cotisations en UC s’établit à 37 % seulement sur ce mois. La tendance était à plus de 40% auparavant. Au mois de juillet, les prestations (rachats + dénouements de contrats) s’établissent à 13,1 milliards d’euros, en hausse de +16 % par rapport à juillet 2022. La collecte nette est ainsi négative sur le mois, à −1,0 milliard d’euros.

Davantage vers les livrets épargne

Le livret A et le LDDS conservent les faveurs des épargnants. Les offres de livrets épargne à taux boostés se multiplient (5% brut). Par ailleurs, les offres de comptes à terme permettent également de placer sans risque à des taux désormais plus attractifs.

Un encours de 1916 milliards d’euros

Depuis le début de l’année, les cotisations sont en hausse de +4,6 milliards d’euros (soit +5 %), à 93,7 milliards d’euros. Cette croissance est portée à la fois par les cotisations en euros (+5 %) et par celles en UC (+6 %). La part des cotisations en UC s’établit à 40 % depuis le début de l’année, un niveau identique à celui de l’ensemble de l’année 2022. Les prestations sur les sept premiers mois de l’année s’établissent à 90,6 milliards d’euros, en hausse de +14,2 milliards d’euros (soit +19 %) par rapport à la même période de 2022. La collecte nette en assurance vie s’établit ainsi à +3,1 milliards d’euros au cours de cette période.

L’encours atteint 1 916 milliards d’euros à fin juillet, en hausse de +3,5 % sur un an.

Selon Franck LE VALLOIS, directeur général de France Assureurs : « La hausse des cotisations et de l’encours, ce mois-ci encore et depuis le début de cette année, confirme l’appétence des Français pour l’assurance vie, produit adapté à une large diversité de profils d’épargnants. C’est également une preuve de sa solidité dans un environnement macroéconomique qui incite moins à épargner à long terme.  »

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Coup de pompe de l'assura Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Coup de pompe de l’assurance-vie : à lire également

Coup de pompe de l’assurance-vie : Mots-clés