Notifications Mon Epargne

Pour ne rien rater des meilleures offres épargne à venir diffusées sur Mon-Epargne.com, inscrivez-vous aux notifications ! C’est gratuit, désinscription facile.

Discrimination à l’IBAN : Que faire ? Comment réagir ?

La discrimination à l’IBAN européen (SEPA) est une pratique illégale punie par la loi depuis 2016.

© stock.adobe.com

Publié le

Les clients d’établissements de paiement ou de néobanques non français peuvent rencontrer des soucis d’acceptation de leur IBAN. Cette pratique, nommée discrimination d’IBAN, est illégale depuis 2016, pour tous les IBAN européens (apparenant à la liste des pays SEPA).

Discrimination à l’IBAN, une pratique illégale

La discrimination à l’IBAN est une pratique illégale punie par la loi. Le Règlement européen l’a encadré le 1er février 2016 (article 9 de la directive européenne n°260/2012) stipule que les commerçants et employeurs qui refusent un IBAN à cause du code du pays qui serait étranger au territoire national, est une violation. Depuis quatre ans, les membres de l’Espace SEPA (34 pays) se sont mis d’accord pour une standardisation des protocoles des numéros des comptes bancaires, afin de faciliter les paiements nationaux et internationaux, et limiter les risques d’erreurs dans la communication et le traitement des transactions. Aucune différence de traitement ne peut être appliquée sur les IBAN issus de ces 34 pays.
Les manquements au d du 3 et au 8 de l’article 5 ainsi qu’aux articles 8 et 9 du règlement (UE) n° 260/2012 du Parlement européen et du Conseil du 14 mars 2012 établissant des exigences techniques et commerciales pour les virements et les prélèvements en euros et modifiant le règlement (CE) n° 924/2009, constatés en application de l’article L. 511-7 du code de la consommation, sont passibles d’une amende administrative ne pouvant excéder les montants suivants :

  • 3 000 € pour une personne physique et 15 000 € pour une personne morale, s’agissant des manquements au d du 3 et au 8 de l’article 5 du règlement (UE) n° 260/2012 du Parlement européen et du Conseil du 14 mars 2012 précité ;
  • 75 000 € pour une personne physique et 375 000 € pour une personne morale, s’agissant des manquements aux articles 8 et 9 du même règlement.

Services fiscaux français, tous les IBAN SEPA sont acceptés

Même sur le site impots.gouv.fr, vous pouvez utiliser une compte bancaire étranger pour adhérer aux procédures en ligne dès lors que ce dernier est bien au format européen SEPA.

Comment réagir face à la discrimination à l’IBAN ?

À l’initiative de plusieurs fintech dont Wise, Revolut et N26, un support a été ouvert pour enregistrer toutes les plaintes de discrimination à l’IBAN et ainsi pousser les responsables et “les contraindre à agir”. Arun Tharmarajah, Responsable Europe chez Wise, explique que les commerçants ou entreprises se doivent, selon la législation européenne, d’accepter les IBAN d’autres pays de l’Union européenne. Le souci réside en fait dans la méconnaissance de cette obligation par les victimes : « La discrimination IBAN résulte souvent d’un manque de sensibilisation. Les entreprises peuvent être discriminatoires parce qu’ils ne connaissent pas les règles, malgré le fait que la discrimination IBAN est illégale en France depuis 2016 ».

Plateforme Accept My IBAN

À l’initiative de plusieurs fintech dont Wise, Revolut et N26, un support a été ouvert pour enregistrer toutes les plaintes de discrimination à l’IBAN et ainsi pousser les responsables et “les contraindre à agir” : www.acceptmyiban.org.

Vos Avis

Vos avis : Discrimination à l’IBAN : Que faire ? Comment réagir ?

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Discrimination à l'IBAN : Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

BPCE : des résultats au premier trimestre 2022 en forte hausse

Excellent premier trimestre 2022 pour le groupe BPCE. Les bénéfices sont en hausse de 43.1% par rapport au même trimestre (...)

Société Générale : Frédéric Oudéa quittera son poste en 2023

Sans réelle surprise, dernier dirigeant survivant de la crise financière et de l’affaire Kerviel, Frédéric Oudéa a annoncé à l’Assemblée Générale sa (...)

SCPI Iroko ZEN : le pari des plateformes de messagerie

Iroko ZEN accroît son exposition au marché de la messagerie avec l’acquisition de 4 nouvelles plateformes de messagerie : deux en France louées à (...)

Assurance-vie : niveau record pour les versements depuis 11 ans

Selon les chiffres publiés par France Assureurs, le premier trimestre 2022 signe un nouveau record pour la collecte en assurance-vie. Mais avec la (...)

Épargne retraite, le PER assurance continue sa percée : 3 millions d’assurés et 37.8 milliards d’encours

Selon les chiffres publiés par France Assureurs, le PER assurance continue de séduire et passe le cap symbolique des 3 millions (...)

Les fonds en euros ne rapportent plus rien ? Vous êtes mal informé ! Aviva Multi Bonus 2022 : multipliez par 2 le rendement de votre fonds euros !

Le contrat Évolution Vie, assuré par Aviva, permet de bénéficier d’un bonus de rendement sur le fonds euros, Aviva Actif Garanti, allant de 50% à 100% (...)

Assurance-vie Placement-Direct Vie, derniers jours pour bénéficier des 400 euros offerts, à saisir avant le 30 avril 2022 !

Le contrat d’assurance-vie Placement-Direct Vie, assuré auprès de Swiss Life Assurance et Patrimoine, sans frais sur les versements, encore moins (...)

SCPI Remake Live : 2 premières acquisitions pour la SCPI sans frais de souscription

La toute jeune SCPI Remake Live acquiert ses deux premiers actifs, son plan d’investissement est de 100 millions d’euros pour (...)

Orange Bank : jusqu’à 130 euros offerts, à saisir avant le 25 avril 2022

Pendant 5 jours, jusqu’au 25 avril 2022 inclus, une surprime de 30€ est ajoutée à l’offre de bienvenue en vigueur de 100 euros, soit un total de 130 (...)