Hausse des revenus des aides à domicile : 400 millions d’euros d’aides financières, tarif minimum de 22 euros l’heure au 1er janvier 2022

Jean Castex a annoncé jeudi 23 septembre 2021 qu’un budget de 400 millions d’euros serait débloqué dès 2022 pour le grand âge, pour l’aide à domicile, dont le tarif minimum horaire sera fixé à 22 euros de l’heure.

Publié le

Placer sans risque : le fonds EURO+, le meilleur du marché

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans le moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible en exclusivité via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Aucune contrainte d’investissement sur des unités de compte ne pourra donc exister. Sans frais sur les versements, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant le meilleur plan épargne sans risque sur 2024.

En marge de l’établissement du budget 2022, le Premier Ministre a annoncé une aide spécifique au secteur des aides à domicile pour les personnes âgées.

Recherche aides à domicile désespérément

Exercer le métier d’aide à domicile est difficile. "C’est commencer tôt le matin, c’est finir tard le soir, c’est travailler sur les week-ends, pas tout le monde n’a envie de s’investir à ce point-là, c’est aussi du temps de trajet", explique la responsable de secteur "Service à dom". Tout ça pour 10, 60 bruts par heure, quarante centimes de plus que le SMIC. Plus une prime trimestrielle jusqu’à 120 euros, mais qui ne suffit pas à séduire. Ainsi le secteur n’arrive pas à recruter, et les demandes ne cessent de s’empiler. Le gouvernement se devait d’agir. Avec l’annonce de cette mesure, les professionnels du secteur espère que les postes à pourvoir trouveront preneur, car la demande explose.

400 millions d’euros pour l’aide à domicile en 2022

Mieux rémunérer les aides à domicile paraît plus que nécessaire. Bien qu’iI n’y aura donc pas de loi sur la dépendance, le Premier ministre Jean Castex a annoncé qu’il débloquait 400 millions d’euros l’an prochain pour le grand âge : pour l’aide à domicile, dont le tarif minimum sera désormais fixé à 22 euros de l’heure, et pour les Ehpad, où il compte créer 10.000 postes d’ici la fin du prochain mandat.

Les professionnels de santé dubitatifs

Du côté des professionnels de santé, les annonces ne suscitent pas l’enthousiasme pour autant. "Ça veut dire 2 000 postes par an, soit à peu près entre un quart et un demi-poste par structure pour personnes âgées. On voit bien que l’impact risque in fine d’être infime", dénonce d’ores et déjà Romain Gizolme, directeur de l’association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA). À noter que le Ségur de la santé prévoit aussi des financements pour les revalorisations salariales et les investissements dans les Ehpad.

Crédit d’impôt identique de 50%

Pour les personnes ayant recours à une aide à domicile, le crédit d’impôt en vigueur, accessible donc à tous, octroyant 50% des sommes dépensées (article 199 sexdecies du CGI), dans la limite de 12.000 euros par an, restera identique. La nouveauté en 2022 sera que le crédit d’impôt sera pris en compte immédiatement et ne fera pas l’objet d’un remboursement l’année suivante comme actuellement en 2021.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Hausse des revenus des aides à Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Hausse des revenus des aides à domicile : 400... : à lire également

Hausse des revenus des aides à domicile : 400... : Mots-clés