Immobilier commercial : le gouvernement veut forcer des réductions de loyers

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a fustigé mercredi certaines grandes foncières qui refusent d’accorder des réductions de loyers à leurs locataires professionnels malgré le dispositif d’aide mis en place par le gouvernement et s’est dit prêt à les obliger à le faire.

Publié le

Annonce

🎁 Meilleure offre épargne sans risque du moment

Placez votre argent sans risque ! Sans changer de banque, sans avoir à ouvrir un compte courant Monabanq, le compte rémunéré Rentabilis Monabanq (Crédit Mutuel Alliance Fédérale) est sans contrainte. Totalement gratuit. Le taux proposé est de 5 % brut durant 3 mois, jusqu’à 150.000 € de dépôt. Totale liberté pour votre capital. Calcul des intérêts au jour le jour.

Des réductions de loyers ?

"Je les recevrai pour les mettre devant leurs responsabilités et nous verrons ensuite quelles dispositions réglementaires nous pouvons prendre pour obliger les grandes foncières à jouer le jeu de la solidarité face à la crise", a affirmé le ministre devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale. Affirmant qu’il lui était "revenu qu’un certain nombre de grandes foncières ne jouaient pas le jeu", il a jugé "inacceptable" le fait qu’elles ne se saisissent pas du dispositif mis en place par le gouvernement pour prendre en charge une partie des abandons de loyers qu’elles pourraient concéder aux professionnels.

Renoncement à un mois de loyer

Le gouvernement a instauré un crédit d’impôt de 30% pour les bailleurs en échange du renoncement à au moins un mois de loyer sur la période d’octobre à décembre. Cette mesure était vivement réclamée par les entreprises, en particulier les petits commerces dont l’activitéest fortement pénalisée par la crise sanitaire.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Immobilier commercial : (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Immobilier commercial : le gouvernement veut... : à lire également

📰 ACTUALITES

Résultats BRED 2023

NOUVEAUTÉ ! La BRED Banque Populaire enregistre un produit net bancaire (PNB) à 1 336 millions d’euros en 2023, en baisse de 14 % par rapport à 2022.

Immobilier commercial : le gouvernement veut... : Mots-clés