Industrie : appel à proposition pour identifier des sites clés en main en France

Le gouvernement lance un nouvel appel à proposition pour identifier davantage de sites industriels clés en main sur l’ensemble du territoire, a annoncé mercredi la ministre déléguée chargée de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher.

Publié le

Annonce

🎁 Trade Republic : 4 % de rémunération de vos liquidités, bonus de bienvenue

Trade Republic : 4 % brut de rémunération sur vos liquidités non investies en bourse. Aucune obligation d’investir. Offre de parrainage Trade Republic. Investir, dépenser et épargner, avec la nouvelle Carte Trade Republic. Mon code T34QSS9C à utiliser pour obtenir votre bonus de bienvenue.

Qu’est-ce qu’un site clé en main ?

"Ce sont des sites où on peut obtenir rapidement un permis de construire, trois mois", ainsi que les autres autorisations réglementaires, "ce qui permet à un porteur de projet d’arriver sans avoir à se concentrer sur cet aspect, et à se concentrer sur son projet", a expliqué la ministre sur BFM Business. Ce programme lancé l’an dernier a déjà permis d’identifier 78 sites. Une douzaine avaient été dévoilés en janvier et 66 autres cet été, sur plus de 300 candidatures. "ça fonctionne très bien parce qu’on a la capacité de revenir à des temps d’installation d’usine qui sont équivalents à ceux de nos voisins européens. Et on n’a pas baissé nos exigences environnementales", a défendu Mme Pannier-Runacher.

Outre des autorisations plus rapides, ces sites sont dotés en amont d’infrastructures dédiées.

Un site industriel clés en main est un site pouvant recevoir des activités industrielles ou logistiques, et pour lequel les procédures relatives à l’urbanisme, à l’archéologie préventive et à l’environnement ont été anticipées afin de permettre l’instruction des autorisations nécessaires à l’implantation d’une nouvelle activité industrielle dans des délais maîtrisés.

En permettant de démarrer plus rapidement la construction d’un site industriel, tout en garantissant un haut niveau de protection de l’environnement à travers l’anticipation des études en la matière, ces sites constituent un argument fort pour convaincre les investisseurs et accélérer la concrétisation des projets industriels en période de relance.
Conjointement avec les mesures de simplification et d’accélération des délais d’instruction de la loi d’Accélération et de Simplification de l’Action publique (ASAP) promulguée ce jour, les sites industriels clés en main sont un élément-clef de la feuille de route du Gouvernement pour l’accélération des implantations industrielles. Ils s’inscrivent comme un levier important du programme « Territoires d’industrie », pour attirer des investissements industriels dans nos territoires et relocaliser des activités industrielles.

Afin de conforter la démarche, le nouvel appel à propositions lancé aujourd’hui permettra de compléter le maillage territorial des sites clés en main. Une attention renforcée sera en outre portée à l’attractivité territoriale des sites retenus : accessibilité des sites, réseaux disponibles, services proposés aux entreprises et aux salariés, écosystèmes locaux, etc. ; autant d’atouts qui font la différence dans la compétition pour l’accueil des nouveaux projets, et qui contribueront à convaincre les investisseurs de faire le choix de la France.

Cette nouvelle édition sera également l’occasion d’intégrer aux sites clés en main des sites industriels en instance de cessation d’activité ou des friches industrielles réhabilitées. Il s’agit là d’un enjeu fondamental à la fois pour lutter contre l’artificialisation des sols et pour revitaliser nos territoires industriels. Ces territoires pourront bénéficier des 300 millions d’euros mobilisés au titre de la relance dans le cadre du fonds pour le recyclage des friches. Ce dispositif illustre, lui aussi, la volonté de l’Etat d’accélérer fortement la réutilisation des anciens fonciers industriels.

Pour Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales : «  Le plan de relance s’appuie sur les territoires pour leur permettre de développer leurs politiques d’attractivité et de revitalisation. La démarche sites clé en main a été lancée en appui du programme Territoire d’industrie, qui donne à des collectivités territoriales et à des industriels des outils pour porter ensemble des projets ambitieux de développement. Avec ce nouvel appel à proposition, nous franchissons un pas de plus pour faire gagner du temps aux investisseurs et aux entreprises, et donc faciliter leur installation dans les territoires. ».
Pour Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie : « Dans le cadre du plan "France Relance", le Gouvernement mobilise près de 35 milliards d’euros en faveur de l’industrie. Pour que les investissements et plus particulièrement l’implantation de nouvelles activités industrielles soient réalisés dans des délais raisonnables et sans jamais renoncer à nos exigences environnementales, les autorisations nécessaires doivent être délivrées par l’administration dans délais maîtrisés et fiables pour les investisseurs. ». C’est pourquoi je lance aujourd’hui un nouvel appel à propositions pour identifier de nouveaux sites industriels clés en main, sur lesquels des activités industrielles pourront être accueillies dans des conditions optimales. Cet appel à propositions s’adresse plus particulièrement aux collectivités locales, qui seront les fers de lance du rebond industriel français dans les territoires. Je lance donc un appel aux territoires, notamment aux territoires d’industrie, pour proposer des projets concrets de requalification à travers le fonds friches. »

L’appel à propositions est ouvert jusqu’au 31 mars 2021 aux collectivités et opérateurs disposant de sites aménagés et attractifs, et engagés dans une vraie démarche de développement économique territorial ; une première relève des propositions sera effectuée le 5 janvier 2021.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Industrie : appel à propositio Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Industrie : appel à proposition pour identifier... : à lire également

📰 ACTUALITES

Résultats BRED 2023

NOUVEAUTÉ ! La BRED Banque Populaire enregistre un produit net bancaire (PNB) à 1 336 millions d’euros en 2023, en baisse de 14 % par rapport à 2022.

Industrie : appel à proposition pour identifier... : Mots-clés