Le taux du LEP attendu en baisse au 1er février 2024 à 4,10%

Le taux du LEP attendu en baisse au 1er février 2024 à 4,10%
© stock.adobe.com
L’inflation, toujours trop élevée, augmente toutefois désormais moins vite en France. Le taux du LEP, indexé sur l’inflation, devrait donc logiquement baisser à compter du 1er février prochain.

Publié le

Annonce

Meilleur fonds euros du marché (sans bonus, ni contrainte de versement)

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans le moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible en exclusivité via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Avec EURO+, aucune contrainte d’investissement sur des unités de compte ne pourra donc exister. Sans frais sur les versements, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant un des meilleurs plans épargne sans risque 2024.

Meilleur livret épargne actuel, le LEP (Livret épargne populaire) coche toutes les cases. Son taux actuel de 6,00% est imbattable, car sans risque, net d’impôt et net des prélèvements sociaux. Par ailleurs, le plafond de versement du LEP va grimper de 7.700€ à 10.000€ dès le mois d’octobre, permettant ainsi aux épargnants éligibles au LEP d’épargner davantage à ce taux préférentiel. Pour rappel, le LEP peut bénéficier à près de 30% des Français. Soumis à conditions de revenus, le LEP reste tout de même accessible à une partie d’épargnants imposables sur le revenu, contrairement à ce que certains pensent encore.

Futur taux du LEP

Le futur taux du Livret d’épargne populaire est égal à la moyenne de l’inflation annuelle observée entre les mois de juillet et de décembre 2023. Mais, une autre règle fixe également le taux du LEP par rapport à celui du livret A. Le taux du LEP est toujours être supérieur à celui du livret A augmenté +0.5%.

Détermination du taux du LEP

Ainsi, Le taux du LEP correspond au minimum à celui du livret A, augmenté de 0.5%. Mais comme le taux du livret A est fixé arbitrairement par le gouvernement pendant 18 mois à 3% depuis août dernier, le taux du LEP ne pourra pas baisser en dessous de 3.5% jusqu’en février 2025. C’est une relative bonne nouvelle. Toutefois, depuis la nouvelle formule de calcul du taux du livret A de 2020, le privant de l’effet de préservation totale de l’inflation, le taux du LEP ne doit pas être inférieur à la moyenne sur 6 mois de l’inflation annuelle hors tabac.

Ainsi, depuis l’arrêté du 14 juin 2018 (effectives le 1er février 2020) révisant la formule de calcul du taux du livret A, le taux du LEP est égal au chiffre le plus élevé entre :

  • le taux des livrets A majoré de 0.50%,
  • et l’inflation moyenne en rythme annuel observée sur les six derniers mois au moment de la révision de son taux.

Taux LEP à venir en février 2024

Calcul du taux théorique du LEP, effectué le 14/09/2023
Données financières utilisées pour les calculs (formule de calcul du taux du LEP applicable depuis le 01/02/2020). Seule la plus grande valeur des deux données est conservée afin d’indiquer le taux du LEP.
Taux futur du livret A augmenté de 0.50%
Moyenne semestrielle du taux d’inflation en rythme annuel (Hors tabac)
Taux théorique futur du LEP
Date du prochain calcul officiel
Taux futur LEP (calculé au 14/09/2023)
Note : le calcul du taux futur du LEP est actualisé tous les mois en fonction de la publication par l’INSEE de l’indice des prix à la consommation en rythme annuel (Inflation).

Des offres alternatives à 5% brut...

Ainsi, compte-tenu de l’inflation actuelle, même les offres attractives proposant 5% brut de rendement, à l’instar du livret épargne Fortuneo, ou encore du nouveau placement épargne Rentabilis de Monabanq, ne sont pas assez généreux pour dépasser le rendement net du LEP. Ce livret épargne est une vraie aubaine, le détenir est un MUST absolu.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Le taux du LEP attendu en Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Le taux du LEP attendu en baisse au 1er février... : à lire également

Le taux du LEP attendu en baisse au 1er février... : Mots-clés