Les résultats du Crédit Agricole Ile-de-France restent solides au 1er semestre 2023

Les résultats du Crédit Agricole Ile-de-France restent solides au 1er semestre 2023
© stock.adobe.com
L’activité commerciale du Crédit Agricole Ile-de-France ne faiblit pas, pas moins de 45.000 nouveaux clients acquis au 1er semestre 2023. Le résultat net est en forte baisse de 42%.

Publié le

Placer sans risque : le fonds EURO+, le meilleur du marché

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans le moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible en exclusivité via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Aucune contrainte d’investissement sur des unités de compte ne pourra donc exister. Sans frais sur les versements, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant le meilleur plan épargne sans risque sur 2024.

Une activité commerciale dynamique

Avec près de 47 000 nouveaux clients particuliers et professionnels au 1er semestre, l’intensité relationnelle demeure robuste dans un contexte économique encore marqué par un niveau élevé de l’inflation et des taux de marché. Un an après son lancement, la nouvelle offre de banque au quotidien a conquis plus de 100 000 clients.

Encours en hausse

Les encours de crédit progressent de 5,4% sur un an. Malgré un contexte de taux adverse, la Caisse Régionale continue d’accompagner les besoins de financement de ses clients entreprises et professionnels, mais aussi les projets habitat de tous les franciliens (3,2 Mds€ de réalisations habitat au 1er semestre). Les encours de collecte progressent de façon régulière (+2,7%), avec une appétence marquée de nos clients pour l’épargne de bilan rémunérée et pour l’épargne financière, en lien avec l’activité de conseil de notre réseau.

Revenus nets en baisse

Un RNPG en baisse de 42%, subissant des effets de base, notamment le niveau de résultat exceptionnel de l’activité de capital investissement en 2022. Le PNB consolidé s’établit à 550,7 M€, en contraction de 12,0%. Outre l’impact négatif de la hausse des taux (augmentation inédite de la charge de refinancement, inertie à la hausse des taux sur les nouveaux crédits), la marge subit également un effet de base sur la reprise de la provision épargne logement en 2022. Le PNB de portefeuille est marqué par un autre effet de base sur les performances de SOCADIF, la filiale de capital investissement, qui avaient atteint un niveau exceptionnel en 2022. L’augmentation globale des frais généraux est contenue à +1,9%, grâce notamment à la baisse des cotisations FRU/FGDR. Cela conduit à un RBE de 229,4 M€, en baisse de 26,0% par rapport au S1 2022. Le résultat net consolidé du semestre s’établit à 129,6 M€, en baisse de 42%.

Faible coût du risque

Le coût du risque annualisé représente 26 bp des encours de crédit, en lien avec deux dossiers de Place. Le taux de créances dépréciées sur encours brut est stable sur le semestre. Par ailleurs, le niveau de couverture par les provisions des pertes attendues bâloises s’établit à 156%, en lien avec la politique de provisionnement prudente de la Caisse Régionale.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Les résultats du Crédit (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Les résultats du Crédit Agricole Ile-de-France... : à lire également

Les résultats du Crédit Agricole Ile-de-France... : Mots-clés