Plan épargne avenir climat pour les jeunes : l’abondement supprimé

Premier coup dur pour le nouveau livret épargne vert à destination des jeunes : l’abondement de l’Etat annoncé pour les versements effectués est supprimé. Le taux de rémunération, supérieur à celui du livret A, devrait suffire d’après nos élus sénateurs.

Publié le

Le futur plan épargne avenir climat évolue encore. Les caractéristiques de ce placement épargne de long terme accessible aux mineurs se précise. Toutefois, l’abondement évoqué lors des premières communications est désormais abandonné. Le taux de rémunération promis, supérieur à celui du livret A, devrait suffire d’après nos élus sénateurs.

Plan d’épargne vert : l’abondement de l’Etat supprimé

Bruno Le Maire a vanté un « beau produit, particulièrement attractif : un taux de rémunération supérieur au livret A » et « un régime fiscal très incitatif et tout à fait exceptionnel, zéro charge, zéro impôt ». « Il sera intégralement et totalement vert », a-t-il assuré. Toutefois, lors de sa première présentation, ce Plan Epargne Avenir Climat, véritable livret épargne vert, devait bénéficier d’un abondement versé par l’Etat afin d’inciter le versement initial des parents. Il s’agit dans ce cas bien d’un don d’argent des parents à leurs enfants. Mais le Sénat à majorité de droite a voté jeudi la création d’un plan d’épargne vert pour les jeunes, mesure phare du volet financement du projet de loi sur l’industrie verte, après avoir supprimé l’abondement de l’Etat, avec le soutien du gouvernement.

Plan Épargne Avenir Climat (PEAC)

Caractéristiques du Plan Épargne Avenir Climat (PEAC)

  • Réservé aux mineurs (souscription effectuée par les parents avec l’accord de l’enfant),
  • Plafond des versements : 22.950 €,
  • Taux de rémunération : supérieur à celui du livret A (mais de combien ? Non connu),
  • Fiscalité des intérêts : net d’impôt et net des prélèvements sociaux (comme le livret A),
  • Abondement de l’Etat : aucun,
  • Distribution du PEAC : banques partenaires,
  • Clôture du PEAC : anticipée en cas de retrait, sinon aux 18 ans de l’enfant.

Plan épargne-avenir-climat : PEAC

Le plan épargne-avenir-climat, que les parents pourront ouvrir pour leurs enfants, sera bloqué jusqu’à leur majorité, sauf circonstances exceptionnelles. Le gouvernement attend un milliard d’euros de collecte de ce plan épargne-avenir-climat. La gauche s’est opposée à la création de ce nouveau produit d’épargne qui, selon la socialiste Isabelle Briquet, « relève davantage de la communication que de l’efficacité » et « rend encore plus visible le manque de financement public ».

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Plan épargne avenir climat Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Plan épargne avenir climat pour les jeunes :... : à lire également

Plan épargne avenir climat pour les jeunes :... : Mots-clés