Plan Épargne Avenir Climat

Le Plan Épargne Avenir Climat serait un nouveau placement vert proposé aux mineurs.

Publié le

Plan Épargne Avenir Climat (PEAC)

C’est une information publiée par le quotidien Les Echos. Le ministère de l’Economie et des Finances proposerait la mise en place d’un nouveau placement financier pour les mineurs, orienté green. Alors que le PEA Jeune ne décolle pas, et que le marché du Private Equity pourrait bien s’effondrer dans les mois à venir, cette proposition de faire financer les entreprises non cotées orientées transition énergétique par les fonds des jeunes épargnants français semble pour le moins audacieuse.

Du vert, rien que du vert, enfin financier...

Bien évidemment, le produit en lui-même cocherait toutes les cases pour séduire la jeune génération. La lutte contre le changement climatique est un credo porteur. D’un autre côté, les entreprises du secteur ont de plus en plus de mal à dénicher des financements, la remontée des taux d’intérêt ayant signe la fin de l’argent gratuit. D’après les documents consultés par le quotidien, cette épargne serait affectée « à l’acquisition de titres financiers contribuant au financement de l’économie productive et de la transition écologique  », précise le texte. Toutefois, celui-ci prévoit «  une protection suffisante de l’épargne investie  » afin que les sommes investies soient disponibles lorsque le titulaire du compte atteint la majorité. Cela sonne avec des termes très financiers et assez peu concrets.

Caractéristiques du Plan Épargne Avenir Climat (PEAC)

  • Plafond des versements : 12.000 €,
  • Abondement de l’Etat : à la souscription, l’année de naissance de l’enfant, le montant n’est pas connu,
  • Distribution du PEAC : banques partenaires,
  • Clôture du PEAC : anticipée en cas de retrait, sinon aux 18 ans de l’enfant.

Un abondement versé par l’Etat

Pas de carotte fiscale, mais un abondement direct de l’Etat sur le capital versé, c’est encore mieux, et cela pourrait permettre d’éponger d’éventuelles pertes financières. Cet abondement ne serait versé qu’à l’ouverture du PEAC (Plan Epargne Avenir Climat) lors de l’année de naissance du jeune. C’est pour ainsi dire la fin du traditionnel livret A ouvert à la naissance de l’enfant. Toutefois le niveau du montant de l’abondement de l’Etat n’est pas encore connu.

Clôture du PEAC aux 18 ans

En revanche, sauf en cas d’invalidité, tout retrait de sommes avant l’âge de 18 ans entraînerait la clôture du plan. Ce support d’épargne serait distribué par les banques et les entreprises d’investissement.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Plan Épargne Avenir Climat Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Plan Épargne Avenir Climat : à lire également

Plan Épargne Avenir Climat : Mots-clés