Notifications Mon Epargne

Pour ne rien rater des meilleures offres épargne à venir diffusées sur Mon-Epargne.com, inscrivez-vous aux notifications ! C’est gratuit, désinscription facile.

Amazon fait face à la récession : licenciements massifs (18.000 postes), emprunt de 8 milliards de dollars, grèves au UK...

Rien ne va plus pour les géants de la tech ? Ces ex-GAFAM dont les cours de bourse se sont écroulés en 2022 ? Amazon a annoncé un plan massif de licenciements, pas moins de 18.000 suppression de postes, dont une partie en Europe.

© stock.adobe.com

Publié le

La récession arrive ?

Amazon a annoncé hier avoir conclu un accord avec certains prêteurs pour lui fournir un prêt non garanti de 8 milliards de dollars. Le prêt à terme arrivera à échéance dans 364 jours, avec une option de prolongation de 364 jours supplémentaires, et le produit sera utilisé aux fins générales de l’entreprise. "Compte tenu de l’environnement macroéconomique incertain au cours des derniers mois, nous avons utilisé différentes options de financement pour soutenir les dépenses en capital, les remboursements de dettes, les acquisitions et les besoins en fonds de roulement", a déclaré un porte-parole d’Amazon à l’agence Reuters. Toronto Dominion est l’agent administratif de l’accord de prêt. DBS Bank et Mizuho Bank comptent parmi les prêteurs. Amazon disposait de 35 milliards de dollars en trésorerie et équivalents et affichait une dette long terme d’environ 59 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre clos fin septembre.
Le détaillant en ligne se prépare ainsi à un ralentissement probable de la croissance, avec la flambée de l’inflation.

Plus de 18.000 licenciements en 2023

Amazon prévoit de supprimer un peu plus de 18.000 postes. Sans indiquer la répartition de ces suppressions d’emplois, le directeur général d’Amazon Andy Jassy, précise avoir décidé d’annoncer "ces nouvelles rapidement" parce qu’elles ont été "fuitées" par un employé, mentionne que les salariés impactés "ou bien leurs représentants, le cas échéant, en Europe" seront contactés par la société le 18 janvier. "L’examen de notre planification annuelle (....) a été plus difficile cette année compte tenu de l’incertitude économique et du fait que nous avons embauché massivement au cours des dernières années", dit encore Amazon.
Le groupe de distribution a en effet embauché à tour de bras pendant la pandémie pour répondre à l’explosion de la demande, doublant ainsi son personnel mondial entre début 2020 et début 2022.
Le groupe comptait fin septembre 1,54 million d’employés dans le monde, sans inclure les travailleurs saisonniers recrutés en période d’activité accrue, notamment pendant les fêtes de fin d’année.
"Amazon a résisté à des économies incertaines et difficiles dans le passé, et nous continuerons à le faire", assure le patron du groupe américain.

Grèves au UK

Les travailleurs d’Amazon UK vont faire grève le 25 janvier en raison d’une augmentation de salaire insuffisante. Les membres du syndicat GMB de l’entrepôt de Coventry de l’entreprise technologique américaine doivent quitter le 25 janvier dans le cadre d’une lutte pour un meilleur salaire. “GMB exhorte Amazone Les patrons britanniques accorderont aux travailleurs une augmentation de salaire appropriée et éviteront complètement les actions revendicatives  », a déclaré la principale organisatrice du syndicat, Amanda Gearing. Amazon a précédemment déclaré que moins de 300 de ses 1 400 travailleurs à Coventry étaient affiliés au GMB.

🔍 Avis & notations

Avis des lecteurs de Amazon fait face à la récession : licenciements massifs (18.000 postes), emprunt de 8 milliards de dollars, grèves au UK... :
Aucun avis
Aucun avis
👉 Votre avis sur Amazon fait face à la récession : licenciements massifs... ? Je donne mon avis

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Amazon fait face à la récession Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

CAC40, meilleure performance historique pour un mois de janvier : +8.91% ! Quitte ou double pour février ?

Quelle belle performance pour ce mois de janvier, un vrai contre-pied ! Le CAC40 surperforme les autres indices, grâce notamment à TotalEnergies et (...)

La CDC va prendre le contrôle du groupe ORPEA

Comme attendu, la CDC va prendre le contrôle du groupe ORPEA.

ORPEA : les discussions reprennent avec la CDC

La restructuration de la dette d’ORPEA fait l’objet de nouvelles discussions avec un groupe d’investisseurs privés mené par la (...)

CAC40, nouvelle hausse de +1.44% sur la semaine, pas que du luxe, même si les Français sont des tanches en économie

Cette semaine, ce sont surtout les résultats admirables de LVMH qui ont fait saliver les journalistes financiers. La CAC40 signe une hausse (...)

OPA d’Abeille Assurances sur UFF validée par l’AMF, Prix de l’action 21 euros

L’OPAS d’Abeille Assurances sur les titres UFF a été validée par l’AMF.

Vague de licenciements dans la tech : Amazon, Meta, Microsoft, SalesForce, Alphabet... Rien d’inquiétant, enfin...

La fin de l’ère Covid et de ses confinements à répétition fait redescendre le soufflet des valeurs tech. Retour sur terre, les licenciement se (...)

Bourse : l’élastique commence à être sérieusement tendu, comme une odeur de vinaigre... -0.39% sur la semaine pour le CAC40

Du côté de la tech, les licenciements font la une ! Après Microsoft, au tour de Google de supprimer quelques milliers de postes. Grave ? Non, (...)

Bourse : un début d’année complètement dingue ! +8.52% ! Les investisseurs euphoriques après la découverte qu’un taux inflation pouvait baisser

Visiblement les algorithmes de trading automatiques tiennent encore bien le marché. La configuration d’une baisse de l’inflation est programmée dans (...)

Le CAC40 en hausse de +5.98% la première semaine de 2023 !

Excellent début d’année 2023 pour le CAC40. Pourvu que cela ne se termine pas comme en 2022...