Bourse : du rouge à venir sur le marché actions, forte remontée des rendements obligataires

Bourse : du rouge à venir sur le marché actions, forte remontée des rendements obligataires
© stock.adobe.com
Le Nikkei a terminé sa première séance de la semaine en forte baisse de 2 %, du rouge à venir pour les indices européens.

Publié le

Annonce

🎁 Trade Republic : 4 % de rémunération de vos liquidités, bonus de bienvenue

Trade Republic : 4 % brut de rémunération sur vos liquidités non investies en bourse. Aucune obligation d’investir. Offre de parrainage Trade Republic. Investir, dépenser et épargner, avec la nouvelle Carte Trade Republic. Mon code T34QSS9C à utiliser pour obtenir votre bonus de bienvenue.

Même son de cloche du côté des analyses de Saxo Bank. Les actions américaines ont chuté vendredi sur fond de détérioration de la confiance des consommateurs selon l’enquête de l’UoM et de risques d’escalade du conflit au Moyen-Orient. Cette situation a éclipsé les résultats trimestriels positifs de certaines des plus grandes banques américaines. Les grandes entreprises technologiques se sont retrouvées à la traîne, entraînant le NASDAQ 100 dans une baisse de 1,2 %, tandis que le S&P 500 reculait de 0,5 %. Wells Fargo a augmenté de 3 % et JPMorgan a clôturé en hausse de 1,5 %, mais Citigroup a perdu de la vitesse, terminant en baisse de 0,2 %. Boeing a terminé en baisse de 3 % en raison de problèmes liés à la qualité des avions 737 Max.

Bons du Trésor en hausse

Les bons du Trésor se sont redressés vendredi sur fond de demande de valeurs refuges en raison du conflit au Moyen-Orient, malgré le poids des adjudications décevantes de la semaine dernière. La hausse des prix du pétrole a toutefois entraîné une baisse des bons du Trésor en fin de séance, mais les commentaires de M. Harker de la Fed et la baisse de l’enquête de l’UoM ont soutenu le marché.

Envolée du pétrole

Les prix du pétrole ont augmenté de plus de 5 % vendredi sur fond d’inquiétude quant à l’escalade des tensions au Moyen-Orient, notamment après que le ministre iranien des affaires étrangères a déclaré que d’autres pays de la région étaient prêts à agir. L’or a également bondi de plus de 3 % pour atteindre des sommets d’environ 1930 dollars, grâce à la demande de valeurs refuges et au répit apporté par les rendements à long terme. L’argent a fait un bond de 4 % pour dépasser les 22,50 $.

Harker de la Fed (votant 2023) a déclaré que la Fed en avait probablement fini avec les hausses de taux et qu’il soutenait une position de taux d’intérêt plus élevés pour plus longtemps, mais qu’il ne pouvait pas dire pour combien de temps.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Bourse : du rouge à venir sur Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Bourse : du rouge à venir sur le marché... : à lire également

Bourse : du rouge à venir sur le marché... : Mots-clés