CAC40 : encore une semaine de folie (-0.55 %)

CAC40 : encore une semaine de folie (-0.55 %)
© stock.adobe.com
Ceux qui s’attendaient à une baisse des taux d’intérêt dans les semaines à venir seront déçus. La vigueur de l’économie américaine, totalement incompréhensible pour les Européens, milite pour une stabilité des taux.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 420€ cumulés au 22 février 2024 (3 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Tout allait bien cette semaine, les investisseurs se frottaient largement les mains avec la publication record de LVMH, et puis bim, poum, en pleine face. Powell commence à évoquer une économie américaine trop forte pour une baisse rapide des taux d’intérêts. Un coup de froid logique sur les places financières, mais en fin de semaine, les publications pour le moins sublimes de Meta et d’Amazon ont remis de l’essence dans le moteur optimiste des investisseurs.

Emploi US, sidérant

Ce pays est surprenant. Tout cartonne ! Dans un environnement de taux d’intérêt au plus haut depuis maintenant près de six mois, les Etats-Unis ont créé plus de 350.000 emplois dans le secteur non agricole le mois dernier, soit près de deux fois plus que ce que les 185.000 postes que le consensus Bloomberg prévoyait. Le taux de chômage n’a pas augmenté, contrairement aux anticipations, stable à 3,7% de la population active. Quant aux salaires horaires, ils sont repartis de plus belle, en hausse de 4,5% sur un an, contre 4,1% attendu et observé en décembre.

Carton plein pour Meta

Meta est à de nouveaux plus hauts historiques. Premier versement de dividende, 20 ans après son lancement, il n’en fallait pas plus pour que les investisseurs jubilent. Un programme de rachat d’action de 50 milliards de dollars, de solides résultats pour le quatrième trimestre, avec une hausse de revenu de 25% et un triplement du bénéfice, tout en prévoyant une croissance de chiffre d’affaires supérieure aux attentes pour la période en cours. Bilan, près de 20% de hausse en séance !

Amazon : pas de nuages, enfin si justement

Amazon a également largement cartonné, grâce au cloud, ses services en ligne d’hébergement. Les résultats dépassent toutes les attentes sur les trois derniers mois de 2023, correspondant avec l’explosion des commandes aux USA durant les fêtes de fin d’année.

CAC40 : bien plus calme !

La semaine dernière était de pure folie, cette semaine est un peu plus calme.

IPO de Pluxee

IPO Pluxee (Sodexo), jeudi 1er février 2024 : la filiale de Sodexo qui offre aux salariés des avantages, notamment en proposant des cartes restaurant et une application mobile pour gérer des points cadeaux. Pluxee a été créé à la suite de la scission avec sa maison mère Sodexo, le géant français de la restauration et des services aux entreprises. Sodexo a décidé de séparer cette activité pour lui donner plus d’autonomie, de flexibilité et de capacité d’investissement. Pluxee vise une croissance organique annuelle à deux chiffres jusqu’en 2026, portée par des investissements technologiques et des acquisitions ciblées. L’IPO s’est plutôt correctement déroulée.

Recommandations publiées et sélectionnées cette semaine
Actions (ISIN)Avis des courtiers/Objectif de coursDate de publicationCourtier
EIFFAGE (FR0000130452)&#128512 125.0030/01/2024ODDO BHF
VALLOUREC (FR0013506730)&#128512 21.3502/02/2024Bourse directe
&#128512 : achat, &#128545 : vente. Ces recommandations ont été sélectionnées par la rédaction. Les performances passées en préjugent en rien de celles à venir. Ces avis d’analystes ne constituent pas des recommandations d’achat ou de vente de titres, mais uniquement des anticipations de leur part.

Calendrier des dividendes des actions à venir
Actions (ISIN)Date détachementAcompte/SoldeMontant dividende
EXEL INDUSTRIES A (FR0004527638) 09/02/2024Détachement1.57 €
DERICHEBOURG (FR0000053381) 14/02/2024Détachement0.16 €
MOULINVEST (FR0011033083) 26/02/2024Détachement0.33 €
PISCINES DESJOYAUX (FR0000061608) 07/03/2024Détachement1.00 €
LVMH (FR0000121014) 25/04/2024Solde7.50 €
Données indicatives.

Baisse des taux : faudra être patient

Bret Kenwell, analyste des marchés américains pour eToro indique : Les membres de la Fed sont "fermement engagés" à ramener l’inflation à son objectif de 2 %. Toutefois, nombreux sont ceux qui pourraient affirmer que nous avons déjà atteint cet objectif ou que nous en sommes proches. La Fed tente de trouver un équilibre entre la lutte contre l’inflation et le risque d’un déclin du marché de l’emploi. D’après divers rapports économiques - comme les ventes au détail, le dernier chiffre du PIB et le marché de l’emploi - l’économie américaine reste forte. En raison de la vigueur de l’économie, la Fed peut estimer qu’elle dispose d’une certaine marge de manœuvre quant au moment où elle doit réduire les taux, et ne souhaite pas le faire trop tôt. Dans le même temps, plus les taux restent longtemps en territoire restrictif, plus les risques pour le marché du travail et l’économie en général augmentent.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article CAC40 : encore une semaine de Publiez votre commentaire ou posez votre question...

CAC40 : encore une semaine de folie (-0.55 %) : à lire également

CAC40 : encore une semaine de folie (-0.55 %) : Mots-clés