La récession aux USA ? Ce n’est pas pour demain !

La récession aux USA ? Ce n'est pas pour demain !
© stock.adobe.com
Aux USA, les ventes de détail continuent de croître à un rythme soutenu.

Publié le

Annonce

🎁 Meilleure offre épargne sans risque du moment

Placez votre argent sans risque ! Sans changer de banque, sans avoir à ouvrir un compte courant Monabanq, le compte rémunéré Rentabilis Monabanq (Crédit Mutuel Alliance Fédérale) est sans contrainte. Totalement gratuit. Le taux proposé est de 5 % brut durant 3 mois, jusqu’à 150.000 € de dépôt. Totale liberté pour votre capital. Calcul des intérêts au jour le jour.

Ventes de détail en grande forme

Le Département du Commerce a annoncé ce mercredi 17 janvier que les ventes de détail avaient augmenté de 0,6% le mois dernier, alors que les économistes n’attendaient qu’une hausse de 0,4%. Sur un an, la hausse du mois de décembre ressort à 5,6%. Dans le détail, les ventes de détail ont été soutenues, d’un mois sur l’autre, par les achats d’automobiles (+1,1%), d’habillement et d’accessoires (+1,5%), mais aussi par ceux réalisés dans les grands magasins (+3%) durant la période de Noël. Hors automobiles et carburants, les ventes au détail augmentent encore de 0,7%, comme au mois de novembre.

USA : loin d’une récession !

Callie Cox, analyste des marchés américains chez eTORO, nous livre son analyse de cette situation. Les ventes au détail continuent de croître à un rythme soutenu, ce qui me fait dire que nous sommes loin d’une récession. Les ventes du groupe de contrôle, la partie la plus stricte des données du rapport sur les ventes au détail, ont augmenté au rythme le plus rapide en glissement annuel depuis février 2022, une fois corrigées de l’inflation.

Taux attendus en baisse

Les Américains continuent de dépenser de l’argent, ce qui est une bonne nouvelle pour le marché boursier et devrait favoriser la hausse des prix des actions sensibles aux cycles. Les perspectives d’avenir se sont considérablement améliorées au cours des derniers mois. Si l’on ajoute à cela la volonté de la FED de réduire ses taux, on obtient la recette d’un atterrissage en douceur.

Un autre détail intéressant du rapport est la composition des ventes. Les ventes de biens plus importants - voitures et appareils électroménagers - n’ont pas augmenté de façon spectaculaire depuis que les taux ont commencé à baisser. Les gens voient la preuve de la baisse des taux, mais ils n’ont pas ajusté leurs dépenses en conséquence. Il peut y avoir un décalage, et les taux sont encore historiquement élevés. Mais nous nous attendons à un peu plus d’appétit pour l’achat de biens, compte tenu de la reprise attendue des ventes de logements.

Il convient de rester souple, de conserver le risque de qualité et de continuer à investir dans les valeurs cycliques tant que les données économiques sont aussi bonnes. Surtout, n’oubliez pas que le marché est haussier jusqu’à preuve du contraire.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article La récession aux USA ? Ce Publiez votre commentaire ou posez votre question...

La récession aux USA ? Ce n’est pas pour demain ! : à lire également

🏛️ BOURSE

Résultats Eiffage 2023

Eiffage a publié un chiffre d’affaires 2023 de plus de 21,8 milliards d’euros, en hausse de 7,4% à structure réelle par rapport à 2022 et de 6,3% à périmètre et change constants.

La récession aux USA ? Ce n’est pas pour demain ! : Mots-clés