Les ETF actifs se multiplient aux USA

Les ETF actifs se multiplient aux USA
© stock.adobe.com
AllianceBernstein surfe sur son succès et lance 5 nouveaux ETF actifs

Publié le

Placer sans risque : le fonds EURO+, le meilleur du marché

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans le moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible en exclusivité via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Aucune contrainte d’investissement sur des unités de compte ne pourra donc exister. Sans frais sur les versements, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant le meilleur plan épargne sans risque sur 2024.

Le succès des ETF actifs

Après avoir franchi le seuil d’un milliard de dollars d’actifs sous gestion d’ETF actifs, AllianceBernstein a lancé en décembre cinq nouveaux fonds ETF actifs : deux cotés à la bourse de New York et trois sur le Nasdaq.

Qu’est-ce qu’un ETF actif ? Les ETF actifs ne suivent pas stupidement un indice de référence. Le professionnel émetteur de l’ETF choisit activement les titres. Un ETF actif ne réplique donc pas la performance d’un indice. C’est un excellent compromis entre la gestion passive des ETF classiques et les fonds en gestion active, gérés au quotidien par un gérant.
CodesETF actifsFrais de gestion
(NYSE) TAFM ETF AB Tax-Aware Intermediate Municipal 0.28 %
(NYSE)TAFL ETF AB Tax-Aware Long Municipal ETF 0.28 %
(NASDAQ)BUFC ETF AB Conservator Buffer ETF (BUFC) 0.69 %
(NASDAQ)EYEG ETF AB Corporate Bond ETF (EYEG) 0.30 %
(NASDAQ)CPLS ETF AB Core Plus Bond ETF 0.33 %

ETF actifs cotés sur le NYSE

Les deux fonds cotés au NYSE sont l’ ETF AB Tax-Aware Intermediate Municipal (NYSE Arca : TAFM) et l’ AB Tax-Aware Long Municipal ETF (NYSE Arca : TAFL) . Cex deux ETF actifs cherchent tous deux à offrir une stabilité relative du capital et un taux modéré de rendement et de revenu. TAFM et TAFL poursuivent leur objectif en investissant principalement dans un portefeuille national de titres à revenu fixe municipaux et imposables. Ils investissent au moins 80 % de leur actif net dans des titres communaux. TAFM vise à maintenir une durée effective de quatre à sept ans, dans des conditions normales de marché. Dans le même temps, TAFL cherche à maintenir une durée effective de sept à 14 ans, dans des conditions normales de marché. "En 2023, les ETF actifs ont gagné en part", a déclaré Todd Rosenbluth, responsable de la recherche chez VettaFi. « AB s’est rapidement imposé comme un solide fournisseur d’ETF à revenu fixe actifs, s’appuyant sur un solide héritage. »

ETF actifs cotés sur le Nasdaq

Les trois autres ETF actifs sont cotés au Nasdaq : AB Conservator Buffer ETF (BUFC) , l’ AB Corporate Bond ETF (EYEG) et l’ AB Core Plus Bond ETF (CPLS) . BUFC investit dans une combinaison de contrats d’options négociés en bourse sur un ETF sous-jacent qui cherche à suivre les résultats d’investissement du S&P 500. EYEG investit au moins 80 % de son actif net dans des titres à revenu fixe de qualité investissement d’émetteurs d’entreprises. CPLS, quant à elle, investit au moins 80 % de son actif net dans une large gamme de titres de créance.

Noel Archard, responsable mondial des ETF et des solutions de portefeuille chez AB, a exprimé son enthousiasme pour ces fonds dans un communiqué de presse. «  Ces nouveaux ETF aideront les investisseurs à naviguer dans les cycles de marché en évolution que nous prévoyons en 2024 et au-delà », a-t-il déclaré.

Différences entre ETF Smart Beta et ETF actifs ? Les ETF Smart Beta ne sont pas des ETF actifs. Ces premiers appliquent uniquement des filtres ou adaptations systématiques à un indice de référence, alors que les seconds, les ETF actifs, ont un portefeuille déterminé par les choix d’un gérant sur des critères autres qu’applicable par un simple programme informatique.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Les ETF actifs se multiplient Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Les ETF actifs se multiplient aux USA : à lire également

Les ETF actifs se multiplient aux USA : Mots-clés