ORPEA : le titre plie de nouveau en bourse, mais ne rompt toujours pas proche des 2 €, soit près de 100 fois sa valeur théorique après dilution

ORPEA : le titre plie de nouveau en bourse, mais ne rompt toujours pas proche des 2 €, soit près de 100 fois sa valeur théorique après dilution
© stock.adobe.com
Le titre ORPEA fait l’objet de toutes les spéculations possibles. Le cours du titre aurait du s’écrouler depuis de nombreuses semaines, mais tant que les recours sont encore possibles, la spéculation persiste.

Publié le

🏆 Où acheter ou vendre de l’or métal ?

⚠️ Il est primordial de s’adresser à un professionnel renommé pour toute acquisition ou vente d’or métal. Les arnaques étant malheureusement nombreuses sur ce marché de l’or. Il est désormais possible d’acquérir de l’or métal en ligne, de façon sécurisée. De notre côté, nous recommandons de vous adresser à un professionnel ayant pignon sur rue. Ainsi la maison Godot & Fils, exerce depuis 1933. Cette entreprise est l’expert français du négoce des métaux précieux et de la numismatique, et l’une des plus anciennes enseignes françaises sur le marché de l’or et de l’argent. Une valeur sûre !

Le cours du titre Orpea vacille de nouveau en bourse, mais ne s’écroule toujours pas. La publication des résultats du vote de toutes les classes de parties affectées sur le projet de plan de sauvegarde accélérée ne semble pas réellement éteindre les espoirs des investisseurs. Sur les 10 classes de parties affectées, 6 ont approuvé le projet de plan de sauvegarde accélérée à la majorité requise (plus des deux-tiers). 3 autres, dont celle des actionnaires, ont soutenu le projet de plan de sauvegarde accélérée à plus de 50% et la classe des OCEANE a voté à 49,2% en faveur du plan (50,8% contre). Dans les prochains jours, la société va solliciter auprès du Tribunal de Commerce de Nanterre l’arrêté du plan de sauvegarde accélérée par application forcée interclasses.

Si le Tribunal estime que les conditions légales sont remplies, Orpea pourrait ainsi finaliser sa restructuration financière dans le courant du deuxième semestre 2023, conformément à son intérêt social. La société pourra alors poursuivre la mise en œuvre de son Plan de Refondation.

Dans la mesure où le projet de plan de sauvegarde accélérée n’a pas été approuvé par l’ensemble des classes de parties affectées à la majorité requise, et dans l’hypothèse où le plan serait arrêté par le Tribunal, les actionnaires existants devraient détenir, après réalisation des augmentations de capital et en l’absence de réinvestissement, environ 0,04% du capital de la Société. La valeur théorique de l’action ressortirait par ailleurs à environ 0,02 euro.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article ORPEA : le titre plie de (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

ORPEA : le titre plie de nouveau en bourse,... : à lire également

ORPEA : le titre plie de nouveau en bourse,... : Mots-clés