ORPEA : nouveau coup dur pour les actionnaires minoritaires, l’AMF enfonce le clou

DĂ©cidemment, c’est bien mal embarquĂ© pour les actionnaires minoritaires d’ORPEA. L’AMF autorise la dĂ©rogation nĂ©cessaire Ă  la prise de contrĂ´le de la majoritĂ© des titres sans OPA.

Publié le

💰 Taux minimum garanti de 3% en 2023 sur votre fonds euros !

Assurance-vie CARAC : le fonds en euros Ă©quipant le contrat d’assurance-vie CARAC propose une garantie de taux de 3% minimum pour l’annĂ©e 2023 ! Aucune obligation de verser sur des unitĂ©s de compte ! 500 euros suffisent pour souscrire le contrat d’assurance-vie CARAC

Le plan de restructuration financière ORPEA, qui doit dĂ©boucher sur un changement d’actionnaire majoritaire et l’effacement d’une partie de la dette d’Orpea, prĂ©voit une dilution massive des actionnaires existants.

Coup fatal pour les petits actionnaires ?

L’AutoritĂ© des marchĂ©s financiers (AMF) a sans doute portĂ© un coup fatal aux espoirs des petits porteurs de ne pas ĂŞtre "hyper diluĂ©s" dans ce plan de sauvetage pour le moins surprenant. L’AutoritĂ© des marchĂ©s financiers (AMF) a annoncĂ© vendredi avoir octroyĂ© les dĂ©rogations au dĂ©pĂ´t obligatoire d’un projet d’offre publique visant les titres Orpea Ă  un groupement menĂ© par la Caisse des DĂ©pĂ´ts (CDC). Dans un avis rĂ©glementaire, l’AMF a indiquĂ© prendre acte que le groupe de maisons de retraite et de clinique Ă©tait dans "une situation avĂ©rĂ©e de difficultĂ© financière".

Action : 92% de baisse en une annĂ©e...

Encore largement recommandĂ© en 2021 par une partie de presse financière, figurant mĂŞme dans certains portefeuilles modèle le titre ORPEA s’est effondrĂ© après la publication du livre concernant son activitĂ©. La chute est de près de 93% et pourrait atteindre le seuil des 0.50 € / action selon quelques analystes se risquant Ă  Ă©mettre un avis sur cette valeur.

Procédure de sauvegarde prolongée de 2 mois

Orpea a annoncĂ© que sa procĂ©dure de sauvegarde accĂ©lĂ©rĂ©e avait Ă©tĂ© prolongĂ©e de deux mois, soit jusqu’au 24 juillet. Cette procĂ©dure a notamment pour objectif de permettre la mise en oeuvre par le groupe de son plan de restructuration financière conformĂ©ment aux accords trouvĂ©s avec, d’une part, un groupement menĂ© par la Caisse des DĂ©pĂ´ts et les assureurs CNP Assurances, MAIF et MACSF, et, d’autre part, un groupe de crĂ©anciers non sĂ©curisĂ©s. A l’issue du processus, Orpea sera dĂ©tenu Ă  50,2% par le groupement menĂ© par la Caisse des dĂ©pĂ´ts, tandis que les actionnaires existants seront massivement diluĂ©s.
Ce plan de restructuration financière sera soumis au vote des parties intĂ©ressĂ©es (crĂ©anciers comme actionnaires) : "La restructuration devrait ĂŞtre achevĂ©e en octobre ou en novembre 2023", a estimĂ© mi-mai Laurent Guillot.

Une question, un commentaire?

💬 RĂ©agir Ă  cet article ORPEA : nouveau coup dur (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

ORPEA : nouveau coup dur pour les actionnaires... : Ă  lire Ă©galement

ORPEA : nouveau coup dur pour les actionnaires... : Mots-clés relatifs à l'article