ORPÉA : restructuration financière en bonne voie, CDC, CNP Assurances, MAIF et MACSF détiendront 50,2% du capital de la Société

ORPÉA confirme ce matin que la convergence de ses principaux partenaires bancaires sur les principes de l’accord relatif à la mise en place d’un financement complémentaire.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 460€ cumulés au 1er mars 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Accord sur le sauvetage d’ORPEA

Un accord a été trouvé mi-février avec l’ensemble des parties prenantes sous l’égide de la conciliatrice. A l’issue des opérations envisagées dans l’Accord de principe, le groupement constitué de la Caisse des Dépôts et Consignations, MAIF, la MACSF et CNP Assurances détiendra environ 50,2% du capital d’ORPEA. Cet accord permet à ORPEA de disposer des ressources nécessaires et de partenaires de long-terme pour mettre en œuvre ce plan de refondation. Il prévoit une démarche d’amélioration des soins, de la qualité de vie des résidents et des conditions de travail des salariés. Comme MAIF le démontre chaque jour, un niveau élevé d’engagement et d’éthique peut être créateur de valeur pour l’ensemble des parties prenantes.

Partenaires bancaires

ORPEA S.A. (la « Société ») annonce la poursuite dans le calendrier prévu de sa restructuration financière et à ce titre se félicite d’une convergence de ses principaux partenaires bancaires sur les principes de l’accord relatif à la mise en place d’un financement complémentaire et à l’aménagement de la documentation de financement de juin 2022. Ces partenaires bancaires participeraient à la mise en place de ce financement complémentaire et à l’aménagement de la documentation de financement de juin 2022 uniquement dans le cadre de la mise en œuvre d’un plan proposé, comme la loi le prévoit, par la Société et destiné en particulier à ce que le groupement d’investisseurs français de long terme mené par la Caisse des Dépôts et Consignations comprenant CNP Assurances, MAIF et MACSF, détienne 50,2% du capital de la Société.
La mise en place et le tirage du financement complémentaire, via plusieurs tranches, en partie sous forme de bridge, permettant notamment de répondre aux besoins de trésorerie de la Société jusqu’à l’entrée au capital majoritaire du groupement emmené par la Caisse des Dépôts et Consignations, restent conditionnés à l’obtention de l’accord des comités de crédit des institutions concernées, à la finalisation de la documentation contractuelle requise, ainsi qu’à certaines étapes de la restructuration financière de la Société.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article ORPÉA : restructuration (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

ORPÉA : restructuration financière en bonne... : à lire également

🏛️ BOURSE

Résultats Eiffage 2023

NOUVEAUTÉ ! Eiffage a publié un chiffre d’affaires 2023 de plus de 21,8 milliards d’euros, en hausse de 7,4% à structure réelle par rapport à 2022 et de 6,3% à périmètre et change constants.

ORPÉA : restructuration financière en bonne... : Mots-clés