Rapport sur l’emploi américain : les investisseurs guettent l’envolée du dollar face à l’euro

Rapport sur l'emploi américain : les investisseurs guettent l'envolée du dollar face à l'euro
© stock.adobe.com
Il faudra suivre à 14h30 les créations d’emplois US dans le secteur non agricole attendues en baisse à 170K.

Publié le

Annonce

🎁 Meilleure offre livret épargne du moment

Placez votre argent sans risque ! Taux boosté de 4% brut pendant 4 mois, puis taux standard de 3% brut, soit la meilleure offre de livret épargne actuelle pour ce mois de février (taux équivalent annuel de 3.33% brut). Bénéficiez de + 80 euros supplémentaires offerts, sous conditions, en ouvrant votre livret épargne DISTINGO Bank avant le 29 février 2924.

Les analystes de Saxo Banque confirment l’importance de ce rapport sur l’emploi, facteur important pour les investisseurs. Les données relatives aux demandes initiales d’allocations chômage ont légèrement augmenté, passant de 205 000 à 207 000 au cours de la semaine se terminant le 30 septembre, ce qui est inférieur aux attentes de 210 000. L’attention se porte désormais sur le rapport NFP de septembre, attendu aujourd’hui. Le cours du pétrole est en forte baisse, tout comme le cours de l’once d’or, en forte baisse (près de 6% depuis 15 jours). L’or trouve une certaine stabilité dans la zone des 1820 $ et le rapport sur l’emploi américain et sa réaction sur les rendements obligataires pourraient être déterminants.

Taux US proche des 5 %

Le calme est revenu sur le marché du Trésor, le rendement à 10 ans se négociant dans sa fourchette la plus étroite depuis plus de deux semaines pour terminer la séance avec une baisse de 1 point de base à 4,72 %. Les performances ont été mitigées sur l’ensemble de la courbe, le rendement à 5 ans étant celui qui a le plus baissé de 4 points de base, et le rendement à 30 ans celui qui a le plus augmenté de 3 points de base, ce qui a entraîné une pentification de la courbe des rendements à 5-30 ans de 7 points de base à 20 points de base..

M. Daly de la FED (votant pour 2024) s’est montré de plus en plus confiant quant à l’absence de nécessité de nouvelles hausses, citant la récente hausse des rendements (resserrement des conditions financières) qui élimine le besoin d’en faire plus sur les hausses.

Chute du pétrole

Les prix du pétrole ont poursuivi leur baisse, le Brent se situant désormais sous la barre des 85 dollars le baril, son niveau le plus bas depuis la fin du mois d’août. Il n’y a pas eu de nouveaux catalyseurs pour ce mouvement, mais il faut s’attendre à ce que les inquiétudes concernant la demande commencent à être une préoccupation majeure à l’approche du 4ème trimestre.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Rapport sur l'emploi Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Rapport sur l’emploi américain : les investisseurs : à lire également

Rapport sur l’emploi américain : les investisseurs : Mots-clés