Immobilier : qui achète actuellement en Ile de France ? Quel est le profil-type des emprunteurs ?

Immobilier : qui achète actuellement en Ile de France ? Quel est le profil-type des emprunteurs ?
© stock.adobe.com
En cette période troublée pour le marché immobilier, le Crédit Agricole Ile de France, premier prêteur de la région, livre quelques informations quant aux acheteurs ainsi que sur leurs capacité d’emprunt.

Publié le

Annonce

🎁 Trade Republic : 4 % de rémunération de vos liquidités, bonus de bienvenue

Trade Republic : 4 % brut de rémunération sur vos liquidités non investies en bourse. Aucune obligation d’investir. Offre de parrainage Trade Republic. Investir, dépenser et épargner, avec la nouvelle Carte Trade Republic. Mon code T34QSS9C à utiliser pour obtenir votre bonus de bienvenue.

Crédit Agricole : premier prêteur de France

Le Crédit Agricole est, au niveau national, de loin devant les autres banques, le premier prêteur en crédits immobiliers. Son antenne en Ile de France livre quelques informations basées sur 8 500 prêts immobiliers réalisés au cours du 1er semestre 2023. Cette étude pour le site Où-acheter-idf.fr met en lumière le profil des nouveaux emprunteurs franciliens.

Nouveaux emprunteurs franciliens, quel profil dans un marché immobilier particulièrement perturbé ?

En ce qui concerne les primo-accédants (premier achat), les Hauts-de-Seine est le département le plus attractif devant Paris et l’Essonne. Ils sont âgés en moyenne de 34 ans et empruntent 300 000€ (près de 4% de moins que l’année dernière) sur une durée de 273 mois. Côté montant moyen du projet alloué, avec 414 000€ le marché reste stable.

Davantage de primo-accédants

Contrairement à ce que certains médias ne cessent d’indiquer, le nombre de primo-accédants au 1er semestre 2023 augmente ; ils représentent désormais près de 55% des emprunteurs. Ils achètent en grande majorité dans l’ancien. 17% d’entre eux font le pari d’investir dans Paris intra-muros, c’est presque 10% de plus qu’en 2022.

Secundo-accédants (achat-revente)

En ce qui concerne les secundo-accédants (achat-revente), les projets sont de plus en plus importants notamment en grande couronne. Ils sont âgés en moyenne de 40 ans ; ils empruntent 567 500€ (soit 5% de moins que l’année dernière) sur 194 mois. L’accélération du montant moyen du projet constatée sur les derniers semestres se stabilise et culmine à 796 000€.

Ils sont 48% à opter pour l’acquisition d’une maison, un chiffre qui reste stable par rapport à l’année précédente. Ils recherchent majoritairement des communes où il fait bon vivre, tout en restant connectés à Paris et sa proche banlieue. Les principaux critères d’attraction sont la présence de moyens de transport, les espaces verts, la qualité des établissements scolaires et le niveau de sécurité locale.

Dans un contexte de bouleversement du marché immobilier, quels sont les départements et les communes qui attirent les nouveaux emprunteurs ?

  • Les Hauts-de-Seine (92) : en tête des 3 départements les plus prisés en Île-de-France avec 20% des projets. 3 communes se démarquent :
  • En tête du classement, Boulogne-Billancourt se maintient et détient 7,5% des projets réalisés dans le département. Suivent Rueil-Malmaison et Asnières-sur-Seine et qui se positionnent en 2nde et 3e places du classement. Clamart poursuit sa progression et se hisse à la 4e place.

Paris (75) qui était descendue à la 3e position gagne 1 place avec 17% des projets immobiliers et un montant moyen du projet de 902 196€ et de 593 500€ pour le montant moyen du prêt (en baisse). Paris 18 reste en première position avec 12% des projets du département. Paris 15 et Paris 17 viennent se placer respectivement à la 2nde et 3ème place.

L’Essonne (91) accueille 15% des projets immobiliers de la région. Le classement des 3 communes les plus prisées reste le même : Massy (près de 7% des projets réalisés dans le département) est en 1ère position devant Savigny-sur-Orge et Palaiseau.

Quelles sont les 3 communes les plus prisées en Île-de-France ?

C’est Paris qui monopolise le top 3 avec dans l’ordre d’attractivité le 18e arrondissement, le 15e arrondissement et le 17e arrondissement.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Immobilier : qui achète (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Immobilier : qui achète actuellement en Ile de... : à lire également

Immobilier : qui achète actuellement en Ile de... : Mots-clés