Quelles sont les villes préférées par les étudiants ?

Quelles sont les villes préférées par les étudiants ?
© stock.adobe.com
Quelles villes ? Quels loyers ? Quelle caution ?

Publié le

🏆 Où acheter ou vendre de l’or métal ?

⚠️ Il est primordial de s’adresser à un professionnel renommé pour toute acquisition ou vente d’or métal. Les arnaques étant malheureusement nombreuses sur ce marché de l’or. Il est désormais possible d’acquérir de l’or métal en ligne, de façon sécurisée. De notre côté, nous recommandons de vous adresser à un professionnel ayant pignon sur rue. Ainsi la maison Godot & Fils, exerce depuis 1933. Cette entreprise est l’expert français du négoce des métaux précieux et de la numismatique, et l’une des plus anciennes enseignes françaises sur le marché de l’or et de l’argent. Une valeur sûre !

Étude / Logements étudiants : quelles villes ont la faveur des jeunes bacheliers ?

Quelles sont les villes qui séduisent le plus ces nouveaux bacheliers ? Quel budget mensuel faut-il prévoir pour un logement lorsqu’on est tout juste diplômé du secondaire ? Quelles sont les caractéristiques du logement qui attirent le plus ces nouveaux étudiants ? Flatlooker, l’agence de gestion locative, a conduit une étude qui décrit le profil caractéristique du logement étudiant tant convoité.

Villes préférées par les étudiants

TOPVilles
🥇 1 LILLE
🥈 2 RENNES
🥉 3 LYON
4 MONTPELLIER
5 ROUBAIX

D’abord, il est notable que certaines villes attirent particulièrement les étudiants. En tête de liste cette année, nous retrouvons Lille avec une proportion impressionnante de 67% de candidatures étudiantes, suivie par Rennes (61%), Lyon (58%), Montpellier (56%) et Roubaix (56%). À l’opposé du spectre, c’est à Marseille que nous constatons la plus faible proportion de candidatures étudiantes, avec seulement 35%.

Loyers étudiants

Sans surprise, concernant les loyers hors charges moyens pour les étudiants, Paris arrive en tête avec un loyer moyen de 941€, suivie de près par Bordeaux (736€) et Lyon (668€). À l’opposé, les villes affichant les loyers les plus bas sont Saint-Étienne (418€), Le Havre (411€) et Le Mans (454€). Ces données démontrent clairement une disparité dans le choix des villes par les étudiants, qui semble être influencée par une combinaison de facteurs tels que l’attractivité de la ville, le coût du logement, et la présence d’institutions d’enseignement supérieur.

Les studios meublés : le choix préféré des étudiants

Suite à l’analyse de ses dossiers de candidatures, il ressort de l’étude de Flatlooker que les étudiants choisissent généralement de petits espaces. En effet, 41% d’entre eux se tournent vers des studios et 12% privilégient les chambres, ce qui peut comprendre la colocation. En outre, l’attractivité des logements meublés est indéniable chez ces jeunes adultes, avec 69% des candidatures étudiantes se concentrant sur ce type de biens. Il semble donc que la praticité et l’aspect clé en main des appartements meublés séduisent une grande majorité d’étudiants.

Nicolas Goyet, Président de Flatlooker précise : «  La majorité des étudiants optent pour des logements meublés, aspirant à une solution d’emménagement immédiate pour des séjours de courte durée. Cette préférence réduit considérablement les coûts pour les parents qui n’ont pas à investir dans l’achat de meubles ou d’équipements de base comme un réfrigérateur. Les recherches orientées vers des logements non meublés se rapportent habituellement à des surfaces plus importantes et coïncident avec des projets d’installation sur une période plus longue. »

Durée de location

La durée de location pour près de la majorité des étudiants (43%) oscille entre 12 et 36 mois 32% des étudiants ont une durée de location s’échelonnant de 6 à 12 mois. Seuls 14% des étudiants restent dans le même logement pour une durée inférieure à 6 mois, tandis que 12% démontrent une stabilité plus marquée en résidant plus de 3 ans dans le même logement. « Un étudiant reste en moyenne14 mois dans son logement. N’oublions pas que les contrats de location étudiante (meublé), ont une durée déterminée de 9 mois, sans renouvellement automatique. » précise Nicolas Goyet.

Les garants, un soutien indéfectible pour les étudiants

D’après les données analysées, 65% des étudiants disposent d’un revenu complémentaire, démontrant une autonomie financière partielle. Par ailleurs, le rôle du garant reste prédominant dans le processus de location pour les étudiants. En effet, 86% des candidats étudiants sont appuyés par un garant, présentant un revenu net moyen impressionnant de 3.610 euros par mois. « 65% des étudiants bénéficient d’un revenu supplémentaire (travail à temps partiel, stage, bourse d’études, etc.), leur donnant la possibilité de couvrir partiellement le loyer. Toutefois, les propriétaires-bailleurs tendent à ne pas compter uniquement sur ces revenus et requièrent généralement un garant - individu ou entité - pour les locataires étudiants. C’est pour cette raison que 86% des dossiers de candidatures étudiantes que nous traitons sont soutenus par des garants. » indique Nicolas Goyet.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Quelles sont les villes (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Quelles sont les villes préférées par les... : à lire également

Quelles sont les villes préférées par les... : Mots-clés