Les Français davantage enclins à avancer vers la prise de risques pour atteindre plus de rendements ?

Pas de rendements élevés sans une prise de risque élevée. Si les Français ne l’ont pas encore tous compris, la hausse exponentielle des arnaques aux placements en atteste, ils seraient toutefois plus enclins à s’exposer aux risques, lassés par ces années de faibles rendements pathétiques proposés sur les placements classiques. Anaxago, une plateforme de financement participatif, placement à risques par essence, livre le fruit d’un sondage auprès de ses membres.

Publié le

La carotte du rendement peut parfois faire avancer l’épargnant trop vite...

Epargnants, méfiez-vous. De nombreuses publicités tournent sur la toile et les réseaux sociaux, relayés par de grandes sociétés, comme Google ou Facebook, sur votre messagerie Gmail, etc., sont des pures arnaques. Non, un livret épargne ne peut pas être dynamique ! C’est juste du non sens ! Non, un livret épargne ne peut imposer une durée de placement minimale ! Non, un livret épargne ne peut pas proposer un taux de 3% ou plus sur une année, sans être exposé à un risque de marché. Oui, c’est une très mauvaise idée que de placer son argent auprès d’un établissement non enregistré auprès des autorités de contrôle et de régulation françaises (Orias, ACPR, AMF). Les placements proposés en Angleterre, Portugal, Chypre, etc. sont, dans la plupart des cas, des arnaques notoires. Soyez vigilants !

Arnaques aux placements épargne : 10 conseils pour les éviter !

Arnaques sur les placements (c) FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Prendre des risques, mesurés, encadrés, contrôlés

Anaxago, plateforme digitale d’investissement, a réalisé un sondage [3] auprès de ses membres et a publié les résultats. Evidemment, ce sondage ne peut être généralisé car il n’est absolument pas représentatif des épargnants français. Il faut être un épargnant acceptant de fait de prendre des risques afin de s’inscrire sur de telles plateformes. Les résultats du sondage sont toutefois logiques :

  • 65% des répondants privilégient la performance à la sécurité,
  • Un intérêt grandissant pour les placements alternatifs,
  • L’immobilier toujours au cœur des stratégies patrimoniales,
  • 75% des répondants sont prêts à rogner 2 points de performance au profit, d’investissements à impact,
  • Un réel besoin d’accompagnement dans la gestion globale de leurs finances.

Une appétence au risque pour plus de rendement et de performance

Après une année de forte collecte des livrets (livret A), une majorité des répondants souhaite réduire le poids des placements sans risque dans leur patrimoine, et 65% affirment privilégier le risque à la sécurité. Cette appétence au risque, associée aux perspectives de rendement et de performance, vient remettre en question le haut niveau actuel de thésaurisation.

Placements traditionnels, une cote en baisse ?

Un désintérêt massif se ressent pour les placements traditionnels sans risque, avec seulement 11% des répondants ayant un intérêt pour les comptes à terme et 2,7% pour les obligations d’Eta t. Certes, ce résultat est logique compte-tenu du profil des votants. Toutefois, rappelons-nous que l’Assurance-Vie draine 12 milliards d’euros de versement par mois, le livret A, plus de 2 milliards d’euros en moyenne. De même, le PER (épargne retraite) connaît une progression fulgurante. Nous sommes donc encore loin d’un désintérêt des placements traditionnels. Toutefois détenir, une petite part de placements alternatifs, peut attirer, tout en maîtrisant son exposition aux risques.

Placements préférés des épargnants en 2021 : immobilier, bourse, placements alternatifs ainsi que les placements à impact positif pour l’environnement

' />
Placements préférés des épargnants en 2021 (c) FranceTransactions.com/stock.adobe.com

L’alternatif rivalise avec les placements traditionnels

Cette recherche de la performance en embarquant un peu plus de risque se traduit par un intérêt croissant pour les valeurs non cotées. 45% des répondants souhaitent renforcer leur portefeuille de capital investissement dans des sociétés non cotées.

Cryptos...Spéculation, niveau maximale !

Les cryptomonnaies font aussi partie des nouvelles classes d’actifs à la hausse, avec une prédisposition chez les jeunes. Étonnement, 43% des 18-24 ans les considèrent comme valeur refuge, avec 35% des 18-50 ans désirant poursuivre ou renforcer leurs investissements dans cette thématique.

ISR, ESG, ... Les investisseurs souhaitent faire le bien avec leur argent

L’investissement à impact, reflet de la conscience d’une transformation écologique chez les investisseurs. Le sondage Anaxago réalisé en 2020 avait mis en avant cette volonté de mieux investir, avec 54% des répondants souhaitant investir dans des projets avec plus d’impact. En 2021, au premier trimestre, ¾ des répondants ont déclaré être prêts à perdre 2 points de performance au profit d’investissements à impact. Parmi les causes les plus défendues, 65% des répondants favorisent le soutien de l’écologie, devant la réduction des inégalités (41%) et l’inclusion sociale (21%). Certains sondés ont ajouté que la perte de performance pour les projets à impact n’était pas une fatalité, et sont convaincus que les deux sujets sont parfaitement conciliables. Plus de la moitié des répondants considèrent que le pétrole est une valeur à exclure, et seulement 2% y trouvent encore un intérêt.

Meilleurs PER ISR : pour des placements responsables et durables

Comparatif des PER individuels adaptés pour des investissements ISR (c) FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Un besoin d’accompagnement global dans la stratégie patrimoniale et financière des Français

Un tiers des répondants n’ont pas d’objectifs financiers et/ou ne savent pas comment s’y prendre. Seulement 25% considèrent que leur stratégie patrimoniale et leurs investissements vont leur permettre d’atteindre parfaitement leurs objectifs financiers. Les Français ne semblent pas encore avoir trouvé le parfait équilibre et ces chiffres relatent un besoin latent d’accompagnement global dans la gestion de leurs finances.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Les Français davantage enclins Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Les Français davantage enclins à avancer vers... : à lire également

Les Français davantage enclins à avancer vers... : Mots-clés