Placements préférés des épargnants en 2021 : immobilier, bourse, placements alternatifs ainsi que les placements à impact positif pour l’environnement

Hormis l’immobilier, les placements traditionnels sont délaissés au profits des placements boursiers et des placements alternatifs. Les placements affichant un impact sociétal ou environnemental positif (annoncé ou avéré) sont davantage recherchés par les épargnants.

Publié le

🏆 Où acheter ou vendre de l’or métal ?

⚠️ Il est primordial de s’adresser à un professionnel renommé pour toute acquisition ou vente d’or métal. Les arnaques étant malheureusement nombreuses sur ce marché de l’or. Il est désormais possible d’acquérir de l’or métal en ligne, de façon sécurisée. De notre côté, nous recommandons de vous adresser à un professionnel ayant pignon sur rue. Ainsi la maison Godot & Fils, exerce depuis 1933. Cette entreprise est l’expert français du négoce des métaux précieux et de la numismatique, et l’une des plus anciennes enseignes françaises sur le marché de l’or et de l’argent. Une valeur sûre !

 Les placements traditionnels seraient-ils en berne ?

Hormis l’immobilier, le pêché mignon des Français, les placements traditionnels seraient moins en vogue. Il faut dire que les rendements proposés ne font pas rêver. Ce serait alors une perte de vitesse de ces placements, non pas en volume d’investissement, mais seulement en préférence dans les sondages. Le paradoxe à la française : la grande différence entre ce que l’on dit et ce que l’on fait. Les fonds euros des contrats d’assurance-vie collectent toujours plusieurs milliards d’euros chaque mois. De même, les PER assurances n’en finissent plus de séduire, véritable aubaine pour se constituer son épargne retraite, tout en réduisant son impôt. Mais, ou, mais l’orientation vers les placements alternatifs frémit réellement. Trop sans doute. C’est pourquoi les labels se multiplient, et bientôt tous les fonds seront labelisés, ISR, ESG, et sans doute d’acronymes à inventer. Entre les impacts positifs annoncés (notamment sociétaux (cf des critères ESG à géométrie variable)) et ceux réellement avérés, les épargnants pourraient bien avoir de mauvaises surprises dans les années à venir.

 Bourse : Record d’investisseurs au premier trimestre 2021

Les Français se sont remis aux investissements boursiers. La privatisation de la FDJ semble avoir été une révélation pour nombre de particuliers. L’excellente performance des indices actions leur a donné cette confiance nécessaire afin de prendre des risques. Il faudra toutefois veiller à ne pas tomber dans cet excès de confiance, quand les première moins-values seront à l’ordre du jour. Car cela arrivera.

Toujours est-il que la dichotomie entre les jeunes investisseurs, friands d’allers-retours rapides pour des gains élevés en bourse, et les investisseurs plus âgés, porteurs d’actions sur le long terme, jouant la carte des dividendes versés, partagent désormais le même investissement. Ainsi, d’après le sondage Anaxago [3], les actions en bourse continuent d’intéresser près de la moitié des répondants (45%), même si seulement 7% des plus jeunes les considèrent comme une valeur refuge contre 35% chez les retraités.

 Quels sont vos placements préférés pour 2021 ?

Ce sondage en ligne n’a aucune valeur de représentativité au niveau national. Il ne peut en être déduit la moindre information généralisée, de par son manque d’échantillon représentatif de la population française.

 L’immobilier conserve la préférence des Français

L’immobilier au sens large (résidence principale, immobilier locatif, SCPI, crowdfunding immobilier, private equity immobilier) est la classe d’actifs la plus plébiscitée par tous les âges et toutes les catégories socio-professionnelles. 80% des répondants le considèrent comme valeur refuge et 70% souhaitent renforcer leurs portefeuilles avec cette thématique dans les prochaines années. Du côté de l’immobilier locatif, ce sont 60% des cadres qui sont convaincus par cette classe d’actifs. Le crowdfunding immobilier, lui, séduit 56% des répondants avec une dominante notable chez les retraités (60%).

 Vers la recherche d’une potentielle performance

De son côté, Anaxago, plateforme d’investissement en ligne, confirme par le résultat d’un sondage effectué auprès de ses membres, que les investisseurs porteraient intérêt croissant pour les valeurs non cotées. 45% des répondants souhaitent renforcer leur portefeuille de capital investissement dans des sociétés non cotées. Plus de risques, pour plus de rendements ?

 Les cryptos attirent... Même si l’on ne comprend pas tout !

Les cryptomonnaies font aussi partie des nouvelles classes d’actifs à la hausse, avec une prédisposition chez les jeunes. Étonnement, 43% des 18-24 ans les considèrent comme valeur refuge, avec 35% des 18-50 ans désirant poursuivre ou renforcer leurs investissements dans cette thématique.

 Placements financiers préférés en 2020

Au-delà des sondages et des modes portant sur les placements (ie, situation purement contextuelle, si le Bitcoin avait chuté de -80%, nul doute que le nombre d’investisseurs intéressés seraient bien moindre), les chiffres d’encours sont sans appel. Les Français investissent en premier lieu dans rien du tout. En effet, les comptes à vue continuent d’afficher l’encours le plus imposant de toutes les catégories.

Répartition des versements épargne effectués en 2020
TOP Placements épargne Montants versés en 2020 (en millions d’euros) Variations par rapport à 2019 (%) Tendances Répartition 2020 par placements épargne (%)
1 COMPTE A VUE (1) 82 800 m € +44,69 %
26,75 %
2 ASSURANCE-VIE (FONDS EUROS) 76 300 m € +86,13 %
24,65 %
3 ASSURANCE-VIE (UNITES DE COMPTE) 39 800 m € +2,01 %
12,86 %
4 LIVRET A 26 400 m € +52,12 %
8,53 %
5 PEL (2) 26 000 m € 0,00 %
8,40 %
6 LIVRET EPARGNE ORDINAIRE (3) 17 700 m € +1,69 %
5,72 %
7 LEP (4) 11 000 m € 0,00 %
3,55 %
8 LDDS 9 000 m € +33,33 %
2,91 %
9 ACTIONS (5) 8 900 m € +101,12 %
2,87 %
10 SCPI 6 030 m € -41,79 %
1,95 %
11 COMPTE A TERME (6) 3 200 m € +9,38 %
1,03 %
12 OPCI 1 950 m € -42,05 %
0,63 %
13 CROWDFUNDING IMMOBILIER 505 m € +26,14 %
0,16 %
Source des données : BDF, IEIF, FFA, CrowdFundingImmo. Agrégations et calculs FranceTransactions.com

(1) : Données annualisées arrêtées au 30 juin 2020. En attente de la publication des données actualisées de la Banque de France.
(2) : Projection des données 2019 sur 2020. En attente de la publication des données actualisées de la Banque de France.
(3) : Données actualisées à fin juin 2020. En attente de la publication des données actualisées de la Banque de France.
(4) : Projection des données 2019 sur 2020. En attente de la publication des données actualisées de la Banque de France.
(5) : Données arrêtées au 30 juin 2020. En attente de la publication des données actualisées de la Banque de France.
(6) : Données annualisées au 30/06/2020.En attente de la publication des données actualisées de la Banque de France.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Placements préférés des (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Placements préférés des épargnants en 2021 :... : à lire également

Placements préférés des épargnants en 2021 :... : Mots-clés