SCPI & OCPI : les souscriptions en forte chute au 3ième trimestre 2021

Selon les indications publiées ce jour par l’ASPIM et l’IEIF, l’engouement pour les SCPI serait en baisse auprès des épargnants. La collecte en SCPI chute de 21%, d’un trimestre sur l’autre. Sur la même période 2019 (du 1er janvier au 30 septembre 2019, l’année 2020 étant trop particulière), le volume des investissements baisse également de 15%.

Publié le

SCPI & OPCI : souscriptions en forte baisse

L’ASPIM et l’IEIF publient les statistiques de souscriptions [5] de SCPI, OPCI grand public et sociétés civiles à vocation immobilière au troisième trimestre 2021. Les trois grandes catégories de fonds immobiliers accessibles pour le grand public ont collecté 2,2 milliards € au cours du troisième trimestre, volume en baisse 24 % par rapport au second trimestre 2021. Depuis le début de l’année, la collecte totale des fonds grand public s’établit à 7,7 milliards €.

(c) ASPIM/IEIF

Pour Jean-Marc Coly, Président de l’ASPIM, « Les données collectées par l’ASPIM et l’IEIF confirment le maintien de la confiance des épargnants dans les placements immobiliers au troisième trimestre. En outre, moins d’un an après l’éligibilité des fonds immobiliers au Label ISR, nous sommes ravis de constater que 20 % du marché des fonds immobiliers grand public a déjà vu sa démarche environnementale, sociale et de gouvernance reconnue par le label d’Etat. »

11% de la collecte trimestrielle pour les fonds labellisés ISR

Au troisième trimestre, les fonds labellisés ISR ont capté 11% de l’ensemble de la collecte nette de l’ensemble des fonds grand public. Au 30 septembre, ils représentent 20% de la capitalisation des véhicules grand public. Fin septembre, 28 fonds immobiliers (dont 9 SCPI,7 OPCI grand public et 4 sociétés civiles) détiennent une labellisation ISR.

Les SCPI collectent 5,2 milliards € depuis le début de l’année

Au troisième trimestre 2021, la collecte nette des SCPI s’élève à 1,5 milliard €, en baisse de 21 % par rapport au second trimestre. Sur les neuf premiers mois de l’année, les SCPI ont collecté 5,2 milliards €, montant en hausse de 15 % par rapport à la même période de 2020, mais inférieur de 15% aux neuf premiers mois de l’année 2019 (année record pour les SCPI). Les SCPI à prépondérance « bureaux » ont concentré 44 % de la collecte nette des SCPI au troisième trimestre. Ensuite, les SCPI à prépondérance « santé et éducation » (25 %) devancent les SCPI à stratégie « diversifiée[2] » (20 %). Les SCPI à prépondérance « logistique et locaux activité » et « résidentiel » ont capté chacune 4 % de la collecte, tandis que les SCPI « commerces » ont capté 3% du total.

Les OPCI grand public collectent peu malgré des performances en hausse

Au troisième trimestre, les OPCI grand public ont collecté 33 millions € de contre 45 millions € au second trimestre. Les volumes de souscriptions nettes restent historiquement faibles malgré des performances en hausse constante depuis le début de l’année [6].

Sociétés civiles

Les sociétés civiles support d’unités de compte captent 31% de la collecte annuelle des fonds immobiliers non cotés. Les sociétés civiles supports d’unités de compte immobilières ont enregistré pour 633 millions € de souscriptions nettes au troisième trimestre, contre 878 millions € au trimestre précédent, soit une baisse de 28 % sur un trimestre glissant. Depuis le début de l’année les 31 sociétés civiles, gérées par une quinzaine de sociétés de gestion, ont collecté 2,4 milliards €, soit près de 31 % de la collecte annuelle des fonds immobiliers grand public.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article SCPI & OCPI : les souscrip Publiez votre commentaire ou posez votre question...

SCPI & OCPI : les souscriptions en forte... : à lire également

SCPI & OCPI : les souscriptions en forte... : Mots-clés