La colocation, le bon plan pour se loger moins cher : 280 € / mois à Toulouse, 440 € / mois à Lille

La colocation, le bon plan pour se loger moins cher : 280 € / mois à Toulouse, 440 € / mois à Lille
© stock.adobe.com
La colocation s’impose de plus en plus comme une réponse pertinente aux défis du marché immobilier actuel.

Publié le

Annonce

🎁 Meilleure offre livret épargne du moment

Placez votre argent sans risque ! Taux boosté de 4% brut pendant 4 mois, puis taux standard de 3% brut, soit la meilleure offre de livret épargne actuelle pour ce mois de février (taux équivalent annuel de 3.33% brut). Bénéficiez de + 80 euros supplémentaires offerts, sous conditions, en ouvrant votre livret épargne DISTINGO Bank avant le 29 février 2924.

Plus d’espace, moins de dépenses ?

Prisée par les étudiants et les jeunes actifs, la colocation offre une alternative économique et conviviale, tout en permettant un accès à des espaces de vie plus généreux. Néanmoins, peut-on affirmer sans hésitation que la colocation offre un plus grand confort pour un budget réduit ? Cette question est au cœur de la nouvelle étude menée par Flatlooker, l’agence de gestion locative [1].

Le saviez-vous ? Comment se calcule la surface en colocation ? La surface habitable en colocation se calcule en additionnant la surface de la chambre privative à la part proportionnelle de la surface des espaces communs répartie entre les colocataires. Prenons un exemple arbitraire : Imaginons une colocation de 3 personnes avec une chambre privative de 14m2 et une la surface des espaces communs soit de 60m2.
Exemple d’un calcul de surface pour une colocation : Surface habitable moyenne en colocation = 14 m2 (chambre privative) + (60m2 (espaces communs) / 3 (nombre de colocataires)). Ce qui donne une surface habitable totale de 34 m2 en colocation de trois personnes pour cet exemple.

La colocation : Un véritable gain d’espace !

En optant pour la colocation, les locataires peuvent accéder à un logement spacieux comportant des espaces communs tels que des salons, des cuisines équipées et parfois même des jardins. Avec une moyenne de 41 mètres carrés, ces espaces communs viennent indéniablement enrichir l’expérience de vie en colocation. En moyenne, la surface privative (chambre) est de 11m2.

La justesse de l’évaluation de l’espace offert par la colocation repose sur la prise en compte de la surface habitable totale. Celle-ci se compose de la surface privative (la chambre) et d’une part proportionnelle de la surface des espaces communs, déterminée en fonction du nombre de colocataires.

Globalement, en France, la surface habitable moyenne en colocation s’élève à 22 mètres carrés, soit le double de la superficie moyenne d’une chambre seule. Lorsqu’on inclut la surface habitable totale, la colocation s’affirme comme une solution offrant un espace de vie supérieur au studio traditionnel.

La colocation : un choix économique intelligent pour des loyers plus abordables

Parallèlement, la colocation se révèle être une option financièrement astucieuse. Selon l’analyse du portefeuille immobilier de Flatlooker, le loyer moyen d’une chambre en colocation est d’environ 430 euros (pour une surface habitable moyenne de 22m2), contre 680 euros pour un studio individuel de surface équivalente. Il est donc indéniable que la colocation permet de réaliser des économies significatives sur le loyer.

Nicolas Goyet, CEO de Flatlooker confirme : «  Pour un espace de vie similaire à celui d’une colocation, soit 22m2, les locataires individuels se retrouvent à devoir débourser en moyenne 1,6 fois le prix d’une chambre en colocation. Cette réalité met en évidence l’avantage financier indéniable de la colocation, une solution de logement à la fois économique et conviviale »

Diminution des charges courantes

De plus, la répartition des dépenses courantes telles que l’électricité, l’eau, l’internet entre les colocataires est une opportunité supplémentaire de diminuer les charges mensuelles. Cependant, pour une analyse nuancée, il est important de prendre en compte la surface habitable totale. En effet, bien que le coût au mètre carré d’une chambre en colocation (surface privative uniquement) puisse sembler plus élevé (38 euros contre 30,8 euros pour un studio), l’intégration de la surface commune dans le calcul fait chuter le prix du loyer au mètre carré à 19,3 euros, rendant ainsi la colocation nettement plus avantageuse.

En somme, la colocation apparaît comme une solution de logement économiquement avantageuse et offrant une plus grande surface habitable. Lorsqu’on prend en compte l’ensemble des facteurs, il devient évident que la colocation est réellement synonyme de gain d’espace et d’économies sur le loyer.

Colocation sur Lille

Selon les données fournies par l’équipe de Flatlooker concernant les loyers des chambres en colocation, on constate que le loyer moyen hors charges est de 440 euros. Par ailleurs, le loyer moyen pour un studio se situe légèrement au-dessus à 444 euros, une différence qui peut sembler minime à première vue.

Cependant, un examen plus approfondi révèle un écart significatif en termes de surface habitable et donc de coût au mètre carré. En effet, en comptabilisant la part proportionnelle des espaces communs, un colocataire bénéficie en moyenne d’une surface habitable de 22,3 mètres carrés, ce qui équivaut à un coût de 18,9 euros au mètre carré.

Par contraste, un locataire d’un studio typique de 17 mètres carrés se retrouve à payer 25,9 euros au mètre carré. Cela signifie que le coût au mètre carré pour un studio est en réalité 1,3 fois supérieur à celui d’une chambre en colocation à Lille !

Colocation sur Toulouse

Dans cette ville, le loyer moyen hors charges d’une chambre en colocation est fixé à 380 euros. Cette somme couvre une chambre d’environ 10m2, mais, en tenant compte de la surface des espaces partagés, la surface habitable totale atteint 22,3m2. En comparaison, le loyer moyen d’un studio est de 518 euros hors charges, une différence de prix non négligeable qui devient encore plus évidente lorsque nous considérons le coût au mètre carré.

En fait, bien que la superficie de la chambre en colocation soit généralement de 10m2 à Toulouse, la surface habitable totale, en incluant les parties communes, est de 22,3 mètres carrés. Pour un studio, cette superficie est généralement de 19,5 mètres carrés. Lorsqu’on compare ces chiffres au coût par mètre carré, nous obtenons 16,6 euros pour la colocation et 26,6 euros pour le studio. Cela signifie que le coût au mètre carré d’un studio est 1,6 fois plus élevé que celui d’une chambre en colocation à Toulouse !

La colocation : un bon plan logement

La colocation est devenue une solution attrayante pour ceux qui cherchent à réduire leurs dépenses tout en accédant à une plus grande surface habitable. Elle offre une alternative pratique, abordable et confortable pour répondre aux besoins des locataires d’aujourd’hui. Que ce soit pour les étudiants ou les jeunes actifs, la colocation s’avère être une option avantageuse, garantissant un espace de vie plus spacieux sans compromettre le budget.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article La colocation, le bon plan Publiez votre commentaire ou posez votre question...

La colocation, le bon plan pour se loger moins... : à lire également

La colocation, le bon plan pour se loger moins... : Mots-clés